Accueil | Actualités | Médias | Radio France : 23 000 euros supplémentaires à Guillon
Pub­lié le 17 janvier 2013 | Éti­quettes : , ,

Radio France : 23 000 euros supplémentaires à Guillon

La cour d’appel de Paris vient, ce mardi 15 janvier, de condamner Radio France en appel dans le procès qui l’oppose à Stéphane Guillon, confirmant ainsi le caractère « abusif » de son licenciement.

En 2010, l’humoriste avait été licencié (ainsi que son confrère Didier Porte) suite à des chroniques jugées trop incorrectes sur les ondes de France Inter. Le groupe public avait été condamné en 2011 à verser 212 000 euros de dommages et intérêts à son ancien humoriste, le licenciement étant jugé « sans cause réelles ni sérieuses ». « En tant que salarié foutu dehors, je suis ravi de cette décision judiciaire. En tant que contribuable, je suis scandalisé qu’une société d’État ait préféré perdre autant d’argent et d’auditeurs pour faire taire un humoriste », avait alors réagi Stéphane Guillon. Ce mardi, la cour d’appel a ajouté 23 000 euros supplémentaires au titre du préjudice moral.

L’information a été rapportée par l’AFP, qui tient ses sources auprès des deux avocats de l’humoriste.

Crédit photo : Moktarama via Flickr (cc)

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This