Accueil | Actualités | Médias | Radio France va créer sa propre agence d’information interne
Pub­lié le 20 décembre 2015 | Éti­quettes : , , , ,

Radio France va créer sa propre agence d’information interne

Radio France envisage de créer sa propre agence interne.

Présenté il y a quelques jours et porté par le directeur de la station publique, Laurent Guimier, le projet sera lancé au premier semestre 2016.

Cette nouvelle agence comptera 12 employés. 24 heures sur 24, elle fournira à tous les journalistes du groupe un fil d'actualités validées. L'objectif, bien entendu, est d'être plus réactif grâce à un rôle de veille sur internet, et bien-sûr de se passer, dans une certaine mesure, des intermédiaires tels que l'AFP ou encore Reuters.

Si le projet est bien accueilli par les journalistes, « certains s’interrogent toutefois sur la potentielle lourdeur du processus de validation des infos (par l’agence ou par les services concernés, par exemple le service police et justice ?...) et la mise en place d’un étage intermédiaire entre les journalistes et la rédaction en chef », a expliqué un salarié.

Avec cette agence interne, Radio France s'inspire de ce qui existe déjà chez nos voisins belges. Yves Thiran, rédacteur en chef du Web à la RTBF assure ainsi que ce nouvel organe « n'a pas ralenti le processus de traitement de l’info et a au contraire rendu la RTBF plus réactive ». Pour alimenter le fil en permanence, les journalistes du groupe peuvent ainsi envoyer des SMS dans un format spécifique.

Ces dépêches maison peuvent ensuite être exploitées par l'ensemble des rédactions. « Il a fallu changer un peu les habitudes, mais nous n’avons pas constaté de désavantages », conclut-il.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This