Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Rachida Dati s’emporte contre certains « tocards » de journalistes
Publié le 

17 mars 2014

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Rachida Dati s’emporte contre certains « tocards » de journalistes

Rachida Dati s’emporte contre certains « tocards » de journalistes

Invitée de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV vendredi dernier pour parler de l’affaire Sarkozy, Rachida Dati s’est élevée contre la régulière violation du secret de l’instruction par certains journalistes.

« La vio­la­tion du secret de l’in­struc­tion per­met à la presse en toute impunité de pub­li­er des infor­ma­tions incom­plètes, erronées, ou sous cou­vert d’anony­mat ou de ragots, et on pub­lie ça au mépris de la loi et des per­son­nes con­cernées », a estimé l’an­ci­enne min­istre de la jus­tice. Et de pour­suiv­re, exem­ple à l’ap­pui : « Si votre voisin est assas­s­iné. Vous pou­vez être enten­du comme témoin. Ça arrive tous les jours. Et si demain vous souhaitez une pro­mo­tion, une déco­ra­tion ou un prix, et que, oppor­tuné­ment, la presse dit : ‘Mon­sieur Bour­din a été enten­du dans une affaire d’as­sas­si­nat’. Ça veut dire : ‘Mon­sieur Bour­din est mis en cause dans une affaire d’as­sas­si­nat’. Et donc là c’est grave parce que les effets sont dévas­ta­teurs. »

Et Mme Dati de dur­cir le ton : « C’est comme cer­tains de vos con­frères qui n’ont de jour­nal­iste que le nom. Alors moi, ces tocards-là, j’en ai soupé, je ne les sup­porte plus ! » Et l’an­ci­enne garde des Sceaux, vis­i­ble­ment très remon­tée, sait de quoi elle par­le : « Ils vous appel­lent et dis­ent : ‘Allo, bon­jour Madame Dati. Il paraît que vous avez fait ça. Non, c’est faux. Alors, ou vous nous don­nez une inter­view pour démen­tir ou sinon on l’écrit’. »

« Voilà ce que font cer­tains de vos con­frères », a‑t-elle con­clu. Le mes­sage est passé.

Crédit pho­to : cap­ture d’écran vidéo BFMTV (DR)

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision