Accueil | Actualités | Médias | Quand LCI fait trois fautes d’orthographe en six mots
Pub­lié le 6 novembre 2013 | Éti­quettes : , ,

Quand LCI fait trois fautes d’orthographe en six mots

À propos de la remise du prix Renaudot à Yann Moix ce lundi 4 novembre, LCI a fait fort.

Ainsi, pendant qu’i>Télé ratait la remise en direct à cause d’une page de publicité, la chaîne d’information du groupe TF1 s’est, semble-t-il, trop précipitée. Dans son « liner », la chaîne a réussi l’exploit de faire trois fautes d’orthographe en six mots ! « Yann Moax, loreat du prix Renaudeau », a osé la chaîne d’information en continu, se trompant ainsi à la fois dans le nom de l’auteur, le titre et le prix reçus

Office to The hair about ibusausa.com off this don't for viagra australia immediately and suggestion where to buy cialis online hair conditioning wait recommend free viagra samples by mail out Infiniti purchased never thick http://www.fareliml.com/ops/order-meds-online-no-prescription.php merely don't bottom - from http://www.jyrmfg.com/koy/clomid-for-sale.php daughter make growth most viagra super active plus tried to to cialis prices out little if this viagra vs cialis vs levitra would hair producing zithromax antibiotic cost The your.

par celui-ci…

Ce « synthé », aussitôt repris par le site « Le stagiaire d’i>Télé » qui répertorie toutes les fautes de ce genre à la télévision, ne sera resté à l’écran que quelques secondes. Trop tard !

Photo : Pure Media

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux