Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Quand Karine Le Marchand donne une leçon de journalisme à Patrick Cohen

9 octobre 2016

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Quand Karine Le Marchand donne une leçon de journalisme à Patrick Cohen

Quand Karine Le Marchand donne une leçon de journalisme à Patrick Cohen

Marine Le Pen n’est pas un être humain comme les autres. C’est en tout cas ce qu’à laissé entendre Patrick Cohen sur France 5.


Marine Le Pen : le grand inquisi­teur Cohen… par bvoltaire

Alors qu’il rece­vait Karine Le Marc­hand pour sa nou­velle émis­sion d’en­tre­tiens bap­tisée « Une ambi­tion intime », le jour­nal­iste de France Inter a reproché à son invitée du soir d’avoir employé un ton trop ami­cal (trop humain) avec Marine Le Pen. Lorsque l’an­i­ma­trice explique que la prési­dente du Front Nation­al « a une his­toire incroy­able, une his­toire folle », le vis­age de Cohen est soudain pris de tics nerveux. « Atten­dez mais à quoi faites-vous allu­sion ? », lance-t-il, expli­quant que « ce n’est pas Causette non plus ».

Et Karine Le Marc­hand de détailler son impres­sion avec con­vic­tion : « C’est la fille de Jean-Marie Le Pen qui est entrée en poli­tique quand elle avait 7 ans. C’est la fille Le Pen. Per­son­nelle­ment je n’échang­erais pas ma place avec la sienne. Elle a vécu un atten­tat con­tre elle a huit ans. (…) Plus tard elle a eu trois enfants en dix mois, faîtes le cal­cul, c’est assez rare, ensuite sa mère ne l’a pas vue pen­dant 15 ans… »

Devant les gri­maces de son inter­locu­teur, l’an­i­ma­trice a lancé : « Est-ce que j’in­vente des faits ? » Mais pour seule réponse, Cohen accuse alors Karine Le Marc­hand d’avoir tout sim­ple­ment « copiné » avec la prési­dente du FN. En somme : d’avoir pactisé avec le dia­ble… Et d’a­jouter que « les téléspec­ta­teurs jugeront. »

Sauf que pour le moment, au vu des mul­ti­ples réac­tions sur les réseaux soci­aux, c’est Karine Le Marc­hand qui emporte cette joute ver­bale haut la main. Au grand dam du jour­nal­iste et de sa vision de la pro­fes­sion.

Voir aussi

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Michel Denisot

PORTRAIT — Michel Denisot est né en avril 1945 à Buzançais en Indre, il est jour­nal­iste, pro­duc­teur et ani­ma­teur de télévi­sion, il a égale­ment été prési­dent de deux clubs de foot­ball français.

Laetitia Avia

PORTRAIT — Laeti­tia Avia : « Kara­ba la sor­cière, pourquoi es-tu si méchante ? » Née en 1985 à Livry-Gar­gan de par­ents togo­lais, Laëti­tia Avia a con­nu le par­cours qui fait l’orgueil d’une République s’efforçant pénible­ment de main­tenir un sem­blant d’apparences méri­to­cra­tiques.

Patrick Drahi

PORTRAIT — À la tête d’un empire économique colos­sal, Patrick Drahi a com­mencé à s’intéresser aux médias à par­tir des années 2000, rachetant Libéra­tion, L’Express, L’Expansion, Stu­dio Ciné Live, Lire, Mieux vivre votre argent, Clas­si­ca, etc., avant de lorgn­er vers le groupe Nex­tRa­dioTV.

Ivanne Trippenbach

PORTRAIT — Ivanne Trip­pen­bach est une jour­nal­iste de L’Opinion qui a fait de “l’extrême-droite” son cheval de bataille, a grand coups de dénon­ci­a­tions choc. Pour dia­bolis­er son adver­saire idéologique, la jour­nal­iste n’est pas à un détail près.

Paul Amar

PORTRAIT — Paul Amar est né le 11 jan­vi­er 1950 à Con­stan­tine (Algérie) de Charles (agent de la SNCF) et Julie Ghenas­sia. La famille sera rap­a­triée en 1961 et s’installera dans la région lyon­naise.