Entretien avec Ingrid Riocreux
Quand France Télévision abrite une chercheuse très politique... et voleuse à ses heures

Quand France Télévision abrite une chercheuse très politique… et voleuse à ses heures

France Télévisions accueille un certain nombre de blogs d’information sur des sujets très variés dont certains sujets politiques ce qui est dans sa mission. Il est plus étrange que certains blogs supposés scientifiques – abrités sur une télévision publique payée par la redevance – soient ouvertement partisans.

C’est le cas du blog de Valérie Igounet « historienne » mais surtout ennemi déclarée du Front National dont le blog sur le même FN Derrière le Front est clairement militant.

Son hostilité déclarée au FN est illustrée par sa participation le 23 mars 2015 au séminaire organisé par Nonna Mayer au CERI (Centre d’Études des Relations Internationales, Sc Po Paris) sur le thème « comment interviewer l’extrême-droite » où la totalité du contenu reposait sur ses méthodes. Elle déclare en introduction « s’attaquer à des ennemis politiques » qui sont aussi des « ennemis moraux » identifiés comme tels et qui doivent être combattus.

Pour écrire son histoire du Front National elle a eu recours à une méthode classique : s’adresser aux meilleurs ennemis du FN, les trotskystes du NPA ancienne LCR. La LCR a ainsi mis gratuitement ses archives (très complètes dit-elle) sur le FN.

Au titre des méthodes et de la « morale » qu’elle semble revendiquer, une anecdote dit tout de l’absence de limite décomplexée qui est la sienne vis-à-vis d’une « extrême-droite » furieusement haïe. Elle explique en effet comment elle a interviewé Maurice Bardèche (à qui elle a refusé de serrer la main) tout en lui volant des documents. Verbatim : « J’ai été surprise de voir que c’était un très vieux monsieur, qui marchait mal, qui avait du mal à se déplacer. Un moment il a dû aller aux toilettes, je me suis dit qu’il allait y passer un bout de temps et j’ai été fouiller dans sa bibliothèque pour y lire des documents ». Question de Nonna Mayer « Et tu les as remis en place ? » Réponse : « Non, pas tous, mais c’est la seule fois où cela m’est arrivé ». Petit rire faussement gêné, sourire complice des présents.

Chacun peut penser ce qu’il veut de Maurice Bardèche, l’apprécier comme critique littéraire ou le détester pour son action politique mais voler des documents à un vieillard impotent suffit à qualifier celle qui emploie de telles méthodes. Et que penser à la fois de la neutralité d’une « chercheuse » qui définit l’objet de son étude comme un « ennemi moral » et de son accueil officiel sur un site de la télévision publique… payé par la redevance des contribuables ?

Crédit photo : DR

Vous appréciez le travail de l'OJIM et vous avez apprécié cet article, aidez-nous !

Aidez l'Ojim à se développer !

Le travail de l’Ojim se développe avec des correspondants en Italie, en Suisse, en Allemagne, en Pologne et bientôt en Hongrie. Nous avons pu vous proposer des analyses de la presse européenne sur les viols de Cologne, sur la véritable situation des médias en Pologne, des dossiers fournis sur les censures et les auto censures des grands médias. Nous frôlons les 200 portraits de journalistes et ceux ci sont de plus en plus lus y compris à l’université et dans les écoles de journalisme. Mais le nerf de la guerre ne suit pas toujours, si vous voulez nous aider c’est facile et vous bénéficiez d’une déduction fiscale :
En donnant 30 euros vous financez les brèves d'une journée de publication et ceci ne vous coûte que 10 euros après déduction fiscale
En donnant 100 euros vous nous aidez à couvrir les frais d'un portrait et ceci ne vous coûte que 33 euros après déduction fiscale
En donnant 200 euros vous financez un dossier et ceci ne vous coute que 66 euros après déduction fiscale
En donnant 400 euros vous financez une infographie ou une vidéo et ceci ne vous coûte que 133 euros après déduction fiscale.
Vous pouvez payer en ligne ci-dessous ou nous envoyer un chèque à OJIM 48 bd de la Bastille 75012 Paris. Pour ceux qui veulent recevoir le reçu fiscal de déduction merci de nous indiquer votre adresse physique.
Le petit cochon de l'Ojim vous remercie et vous souhaite une grande année 2016.


Claude Chollet
Président de l'OJIM

Si vous ne souhaitez pas utiliser PayPal

Vous trouverez ci-dessous notre IBAN :
FR76 3000 3030 5200 0505 4097 265 (Société Générale)
Bénéficiaire : OJIM, 48 bd de la Bastille 75012 Paris.

Abonnez-vous à la newsletter de l'Ojim, cliquez ici.

Voir les portraits de l'Ojim

Retrouvez l'Ojim sur Facebook