L'Observatoire du journalisme est en régime d'été jusqu'au 22 août : au programme, les rediffusions de nos meilleures publications du premier semestre 2022.
Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Publicité sur Instagram aussi, le Meilleur des mondes

4 novembre 2018

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Publicité sur Instagram aussi, le Meilleur des mondes

Publicité sur Instagram aussi, le Meilleur des mondes

4 novembre 2018

Temps de lecture : 2 minutes

Facebook vit pour et de la publicité. Grassement si l’on considère les 5,8 milliards de dollars de bénéfices de son troisième trimestre 2018. Les sociétés comme les particuliers peuvent « pousser » leurs posts auprès d’un public sélectionné par critères (sexe, âge, géographie, centres d’intérêt etc), moyennant finances bien entendu. Instagram veut aussi profiter de la manne.

Promote for stories

Le réseau social Insta­gram (comme la mes­sagerie What­sApp) est la pro­priété de Face­book. Le réseau per­met d’envoyer pho­tos et vidéos sur votre pro­fil, qui peut être “privé” (acces­si­ble seule­ment auprès d’abon­nés que vous aurez préal­able­ment autorisé à accéder à vos infor­ma­tions) ou “pub­lic” pour les util­isa­teurs les plus exhi­bi­tion­nistes (vos pho­tos et vidéos sont libre­ment acces­si­bles pour l’ensem­ble des inter­nautes) ou les per­son­nal­ités. Priv­ilé­giant l’im­age au texte, l’ap­pli­ca­tion est plébisc­itée par les plus jeunes générations.

Vous voulez racon­ter une « his­toire » ? L’anniversaire de tante Olga, le divorce de votre pois­son rouge, la cir­con­ci­sion du cousin, la célébra­tion de l’andouillette nor­mande, la pendai­son de cré­mail­lère de Dédé, une cam­pagne pour pro­mou­voir le veg­an­isme homo­sex­uel à Romoran­tin ? Vous dis­posez de pho­tos et vidéos. Soyez heureux, Insta­gram ouvre son pro­gramme Pro­mote for sto­ries. Vous pou­vez sélec­tion­ner votre pub­lic en fonc­tion de son pro­fil (sim­i­laire à celui de vos abon­nés), choisir les abon­nés du Maine et Loire ou de Vladi­vos­tok, ou encore utilis­er tous les fil­tres clas­siques pour que votre mes­sage atteigne telle tranche d’âge ou ceux qui s’intéressent au ciné­ma, à la pein­ture sur soie, à la chas­se au dahu ou aux gazelles, au macramé ou à la nécrophagie inca. Surtout des­tiné aux entre­pris­es, la for­mule per­me­t­tra à une société de cos­mé­tiques de s’adresser aux jeunes filles (c’est un exem­ple dénué de sex­isme, vous pour­rez le faire aus­si pour les garçons et qui sait pour les trans­gen­res, queers, neu­tres, inter­mé­di­aires etc) entre 14 et 16 ans, habi­tant des villes entre 10 et 20.000 habi­tants en France, intéressées par l’écologie et mangeant des épinards bio.

Instruments de mesure et Huxley 1932

Comme Face­book Ana­lyt­ics qui mesure les résul­tats de vos annonces, avec Insta­gram Ana­lyt­ics, les comptes pro­fes­sion­nels pour­ront suiv­re les taux de réten­tion des prospects, créer des seg­ments d’audience pour voir si les per­son­nes qui ont com­men­té une pub­li­ca­tion leur génèrent plus de valeur… Ils pour­ront égale­ment analyser les cor­réla­tions entre leur pub­lic et les per­son­nes qui vis­i­tent leur site, téléchar­gent leur appli­ca­tion ou aiment leur page Facebook.

Le monde de Jacques Tati dans le film Mon Oncle ? Non, plutôt celui d’Aldous Hux­ley, dans Le Meilleur des mon­des, écrit en 1932. Un monde de dic­tature par­faite, qui aurait toutes les apparences de la démoc­ra­tie, une prison sans murs dont per­son­ne ne songe à s’évader, un sys­tème d’esclavage où grâce à la con­som­ma­tion et au diver­tisse­ment les esclaves auraient l’amour de leur servi­tude. L’ouvrage est disponible pour une somme mod­ique au Livre de poche.

Nous ne résis­tons pas au plaisir de citer un extrait du livre, il s’agit d’un dia­logue entre l’administrateur général de la cité et un des très rares dissidents :

« L’administrateur : la pop­u­la­tion opti­male est sur le mod­èle de l’iceberg. Huit neu­vièmes au dessous de la ligne de flot­tai­son, un neu­vième au dessus.
Le dis­si­dent : Et ils sont heureux au dessous de la ligne de flottaison ?
L’administrateur : Pas d’effort exces­sif de l’esprit et des mus­cles. Sept heures et demie d’un tra­vail léger, nulle­ment épuisant. Et ensuite la ration de soma, les sports, la cop­u­la­tion sans restric­tion, et le Ciné­ma Sen­tant. Que pour­raient ils deman­der de plus ? »

La réponse : Face­book, Insta­gram et Google, mais ils les ont déjà. Souriez.

Mots-clefs : ,

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés