Accueil | Actualités | Médias | Presse écrite : grosse baisse des ventes en janvier
Pub­lié le 12 mars 2013 | Éti­quettes : , ,

Presse écrite : grosse baisse des ventes en janvier

Selon La Correspondante de la presse, les journaux nationaux ont vu leurs ventes baisser « significativement » en janvier 2013.

Une année qui commence plutôt mal, donc, pour la presse française, et en particulier pour Le Parisien (-12,1 %), son édition nationale Aujourd’hui en France qui fléchit de 10,7 %, Libération en baisse de 10,6 % et Le Monde (-8,6 %). Le Figaro et La Croix enregistrent une baisse moins importante avec respectivement 3,4 % et 1,7 % de recul. Seuls Les Échos, pourtant le quotidien le plus cher, progressent avec 3 % d’augmentation.

Dans le détail, les ventes au numéro sont bien pires : Libération est à -24,6 %, Le Monde à -14,7 %, Aujourd’hui en France à -12,1 %, Le Figaro à -2,7 %, Les Échos à -1,5 % et La Croix à -0,1 %. Le domaine sportif n’est pas en reste : le quotidien L’Équipe voit ses ventes chuter de 9,7 % (14,5 % pour les ventes au numéro).

À noter que le mois de janvier a été le théâtre de plusieurs mouvements sociaux concernant la distribution et la vente des différents journaux.

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

5% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 100,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux