Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Pour le CSA, l’humiliation n’est pas un « manquement » aux règles

4 mai 2016

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Pour le CSA, l’humiliation n’est pas un « manquement » aux règles

Pour le CSA, l’humiliation n’est pas un « manquement » aux règles

4 mai 2016

Temps de lecture : 2 minutes

Ce contenu est gratuit. L’Ojim vous informe sur ceux qui vous informent. Son indépendance repose sur les dons de ses lecteurs. Nous avons besoin de 10.000 € pour boucler la fin de l’année. Après déduction fiscale, un don de 50 € revient à 17 €.

Mardi, le Conseil supérieur de l’audiovisuel s’est penché sur l’émission « Touche pas à mon poste » du 25 janvier, durant laquelle Cyril Hanouna avait déversé un bol de nouilles chaudes dans le pantalon du chroniqueur Matthieu Delormeau, dans l’hilarité générale.

De nom­breux cri­tiques avaient fusé sur les réseaux soci­aux, de nom­breux téléspec­ta­teurs y voy­ant une banal­i­sa­tion de l’hu­mil­i­a­tion et une atteinte à la dig­nité humaine. Sur France Inter, Bruno Don­net avait lui aus­si dénon­cé une « nor­mal­i­sa­tion de l’hu­mil­i­a­tion ». Pour ce dernier, Hanouna et sa bande se ser­vent con­stam­ment de Delormeau comme d’un souf­fre douleur. Or, « à la télévi­sion, l’audience vous pro­tège de tout, y com­pris du devoir de ne pas dépass­er les bornes. Hanouna est un énorme pour­voyeur d’audience pour D8, donc per­son­ne n’a le courage de lui dire que ce qu’il fait avec Delormeau est immonde », avait-il estimé.

Finale­ment, le CSA n’au­ra pas dérogé à cette règle. « En ten­ant compte du genre humoris­tique de l’émis­sion », le CSA n’a pas relevé de « man­que­ment car­ac­térisé de la chaîne à ses oblig­a­tions » dans cette séquence, a fait savoir le gen­darme de l’au­dio­vi­suel. En revanche, « la mul­ti­pli­ca­tion de ce type de séquence – qui peut être perçue comme une forme d’hu­mil­i­a­tion – pour­rait devenir prob­lé­ma­tique, notam­ment pour de jeunes téléspec­ta­teurs, par la banal­i­sa­tion de telles pra­tiques », ont toute­fois pré­cisé les Sages.

Ain­si, D8 doit faire « preuve de retenue dans la dif­fu­sion d’im­ages ou de témoignages sus­cep­ti­bles d’hu­m­i­li­er les per­son­nes ». La chaîne avait déjà été « mise en demeure » puis « mise en garde » par le CSA suite de la dif­fu­sion, dans TPMP tou­jours, de com­men­taires désoblig­eants sur un petit danseur de l’Opéra et sur des musi­ciens atteints d’autisme et de trisomie.

Pour sûr, l’abrutisse­ment a encore de beaux jours devant lui.

Voir notre portrait de Cyril Hanouna et notre dossier « Hanouna, bientôt la chute ? »

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés