Accueil | Actualités | Médias | Pologne : nouveau bobard calculette pour l’AFP
Pub­lié le 11 mai 2016 | Éti­quettes :

Pologne : nouveau bobard calculette pour l’AFP

Samedi 7 mai était organisée, à Varsovie (Pologne), une manifestation contre le PiS, parti conservateur et eurosceptique au pouvoir, afin de « préserver la place de la Pologne en Europe ».

À l'appel du Comité de défense de la démocratie (KOD), des partis PO et PSL (qui formaient l'ancienne coalition de gouvernement jusqu'en 2015) et du nouveau parti libéral Nowoczesna, « plus de 240 000 personnes » ont manifesté, a expliqué la mairie, reprise aussitôt par l'AFP et tous les grands médias. Sauf que la mairie, aux mains du PO, soutenait la manifestation et son verdict était donc à prendre avec toutes les pincettes nécessaires, ce qui n'a pas été le cas.

De son côté, la police parle de 45 000 manifestants. Un chiffre « qui semble assez réaliste quand on regarde les images du remplissage de la place et qu’on compare à d’autres manifestations dans le passé sur cette même place », nous dit Olivier Bault sur Nouvelles de France. Mais ce n'est pas tout.

Deux caméras étaient en effet placées, l'une avenue Ujazdowskie, l'autre place Charles de Gaulle, afin d'évaluer la mobilisation réelle. Ainsi, à partir de ces deux sources, deux journalistes de la télévision publique ont décompté, manuellement et en direct, le passage des manifestants. Bilan : 45 000 personnes...

Un chiffre qui non seulement est le même que celui de la police, mais qui est surtout à mille lieues des estimations délirantes de la mairie, reprises servilement par la presse européenne. Selon les revendications de la manifestation dont il est question, les médias aligneront toujours leurs « estimations » en fonction de leur accointance idéologique.

En février dernier, l'AFP (toujours) s'illustrait par un joli bobard calculette au sujet de la Manif pour Tous Italia en revoyant (très) à la baisse le bilan de la mobilisation pourtant d'une ampleur manifestement nettement supérieure à la manifestation anti-PiS polonaise...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

100% récolté
Nous avons récolté $231 sur $2. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux