Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Plantu au tribunal pour son dessin sur le Pape sodomisant un enfant
Publié le 

2 juillet 2014

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Plantu au tribunal pour son dessin sur le Pape sodomisant un enfant

Plantu au tribunal pour son dessin sur le Pape sodomisant un enfant

Suite à un dessin publié le 22 mars 2010 représentant le pape sodomisant un enfant, le dessinateur satirique Plantu est passé ce mardi devant le tribunal correctionnel de Paris.

Celui-ci y est jugé pour provo­ca­tion à la haine ou à la dis­crim­i­na­tion religieuse pour ce coup de cray­on, pub­lié sur son site inter­net puis repris par Le Monde Mag­a­zine, et inti­t­ulé « Pédophilie : le pape prend posi­tion ». On pou­vait y voir l’en­fant vic­time du pape déclar­er : « Quitte à se faire enculer, autant aller vot­er dimanche! » Le dessin s’in­scrivait dans une pleine page d’il­lus­tra­tions de Plan­tu sur le thème des posi­tions du Vat­i­can face à divers­es ques­tions de société.

A la barre du tri­bunal cor­rec­tion­nel de Paris, le dessi­na­teur a affir­mé qu’avec ce dessin polémique, il voulait dénon­cer le silence au sein de l’Église face aux actes pédophiles mais nulle­ment « hum­i­li­er les croy­ants ».

L’Al­liance générale con­tre le racisme et le respect de l’i­den­tité française et chré­ti­enne (Agrif) avait déposé plainte le 11 mars 2011 pour « provo­ca­tion à la dis­crim­i­na­tion, à la haine ou à la vio­lence à l’é­gard d’une per­son­ne ou un groupe de per­son­nes à rai­son de leur orig­ine ou de leur appar­te­nance ou de leur non-appar­te­nance à une eth­nie, une race ou une reli­gion déter­minée ».

« Ce dessin a pour objet et pour effet d’inciter au rejet et à l’hos­til­ité envers les catholiques, qui se soumet­tent à des clercs dont cer­tains, indignes mais minori­taires, ont com­mis ces crimes », estime la plainte, ajoutant que le dessin « dépasse les lim­ites admis­si­bles de la lib­erté d’ex­pres­sion ». Face à ces accu­sa­tions, Plan­tu avait répon­du qu’il s’agis­sait d’une « blague » et que l’A­grif « fai­sait sem­blant de ne pas le com­pren­dre ». Ce dernier s’é­tait égale­ment inquiété pour la lib­erté d’ex­pres­sion. « Ces pour­suites ne me fer­ont pas clore le bec ou lâch­er mon cray­on », avait-il con­clu.

Le juge­ment a été mis en délibéré au 30 sep­tem­bre.

Crédit pho­to : bd75011 via Flickr (cc)

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision