Accueil | Actualités | Médias | Pierre Bergé attaque Le Salon Beige en justice
Pub­lié le 1 octobre 2013 | Éti­quettes : , , ,

Pierre Bergé attaque Le Salon Beige en justice

Pour avoir publié, le 23 août dernier, un article intitulé « RTL, la radio à gerber », le blog Le Salon Beige vient d’être attaqué en justice par le milliardaire Pierre Bergé.

Dans cet article, le blog d’actualité tenu par des « laïcs catholiques », très en vogue lors de l’opposition à la loi Taubira, écrivait : « L'homosexualiste Pierre Bergé, l'homme qui finance le lobby LGBT et veut permettre la location du ventre des femmes pour satisfaire un groupuscule, rejoint les chroniqueurs de l'émission de Marc-Olivier Fogiel sur RTL "On refait le monde". »

Par une lettre d’avocat, le Salon Beige a été sommé de retirer l’article qui « porte incontestablement atteinte » à l’ « honneur » et à la « considération » de Pierre Bergé. Le blog a donc été mis « en demeure de procéder à la suppression, immédiate, de cette brève » sous peine de poursuites judiciaires.

Après la consultation de son avocat, le Salon Beige a décidé de maintenir cette brève en ligne. « Après consultation de notre avocat, nous maintenons que ce post n'a rien de juridiquement répréhensible. Par conséquent, nous refusons de retirer cet article malgré les menaces contenues dans ce courrier. Si problème il y a, il est de nature idéologique et nous assumons sans difficulté le fait de ne pas partager l'idéologie de M. Bergé », a déclaré Guillaume de Thieulloy directeur de la publication du site, dans un communiqué. Et ce dernier de conclure : « nous nous tenons à disposition de M. Bergé pour poursuivre cette conversation devant les tribunaux. »

Pierre Bergé a décidément un sens particulier de la liberté d’expression. En avril dernier, il s’était déjà « scandalisé » de la publication d’une publicité de la Manif pour tous dans Le Monde, dont il est l’un des actionnaires. « Cette pub dans #LeMonde est tout simplement une honte et ceux qui l’ont acceptée ne sont pas dignes de travailler dans ce journal. À suivre », avait-il publié sur son compte Twitter.

Aussi, en juillet dernier, en plein conseil de surveillance du groupe Le Monde, l’homme d’affaire de 82 ans avait menacé le directeur de la rédaction du journal catholique La Vie, d’« abandonner » le quotidien, à cause des prises de position de l’hebdomadaire, et particulièrement d’un éditorial qui lui avait déplu.

Crédit photo : Parti socialiste via Flickr (cc)

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

5% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 100,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux