Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Persécutions des minorités religieuses : les Ouïghours cacheraient-ils les chrétiens ?

2 avril 2021

Temps de lecture : 4 minutes
Accueil | Veille médias | Persécutions des minorités religieuses : les Ouïghours cacheraient-ils les chrétiens ?

Persécutions des minorités religieuses : les Ouïghours cacheraient-ils les chrétiens ?

2 avril 2021

Avez-vous fait le même constat que l’Observatoire du journalisme ? Lorsque l’on parle de la Chine dans les médias de grand chemin, c’est depuis un certain temps très majoritairement pour parler du sort de la minorité musulmane ouïghoure. En comparaison, les médias de grand chemin sont très discrets sur les persécutions à l’encontre des chrétiens dans le monde. Pourtant, il y a de la matière… Revue de presse pour un début d’explication.

Les Ouïghours, une obsession médiatique

La per­sé­cu­tion de minorités religieuses est un phénomène mas­sif dans le monde. Pour quelle rai­son les médias de grand chemin se focalisent-ils sur l’une d’entre elles plutôt que sur une autre ou sur plusieurs ? S’il n’y a pas lieu d’établir un « classe­ment » dans les mau­vais traite­ments et quelle qu’en soit l’explication, le moins que l’on puisse dire est que le sort réservé par le gou­verne­ment chi­nois à la minorité Ouïghoure ne laisse pas indif­férent en France.

Pour ne citer que quelques exem­ples, en mars 2019, le jour­nal Le Monde se tar­guait d’avoir con­sacré un arti­cle à la minorité musul­mane dès le 8 juin 1956. L’information sur le peu­ple ouïghour a gag­né en inten­sité au fil des mois et des années.

Dans la péri­ode récente, en juil­let 2020, France Info se veut sur son site assez direc­tif avec ses lecteurs en présen­tant en titre : « L’ar­ti­cle à lire sur la répres­sion des Ouïghours en Chine ».

L’Obs a mené une enquête avec la chaine anglaise BBC et divulgue le 3 mars 2021 les grandes lignes d’« un rap­port chi­nois (qui) con­firme la volon­té de détru­ire les struc­tures sociales Ouïghoures ».

Dif­fi­cile donc de pass­er à côté des infor­ma­tions au sujet du sort réservé aux Ouïghours.

La presse quotidienne régionale bat le pavé

Dans la presse quo­ti­di­enne régionale, l’heure est égale­ment à la mobilisation.

Par­mi l’une d’entre elles dont la PQR se fait l’écho, le 10 décem­bre 2020, Sud-Ouest nous apprend que le joueur de foot­ball « Griez­mann rompt son parte­nar­i­at avec Huawei » en signe de protes­ta­tion con­tre les autorités chinoises.

A Mul­house le 23 mars, ce sont « des jeunes mobil­isés pour la cause Ouïghoure » selon L’Alsace.

Le 25 mars, c’est Le Télé­gramme qui nous informe que « 14 000 per­son­nes sig­nent une péti­tion en sou­tien aux Ouïghours ». Le Midi Libre nous apprend le 26 mars qu’à Lodève des citoyens bat­tent le rap­pel pour les Ouïghours. On pour­rait mul­ti­pli­er les exemples…

Des sanctions qui pleuvent

À la lec­ture des médias nationaux, on apprend que non seule­ment l’opinion publique occi­den­tale est inten­sé­ment sen­si­bil­isée à ce sujet, mais égale­ment l’Union européenne et cer­tains gou­verne­ments annon­cent pren­dre des sanc­tions à l’encontre de la Chine.

Le 22 mars, LCI nous informe que « Brux­elles sanc­tionne Pékin, qui riposte ».

Selon La Tri­bune le 25 mars, « le porte-parole du gou­verne­ment Gabriel Attal a exprimé en ter­mes frap­pants la posi­tion du gou­verne­ment, esti­mant ce jeu­di que ce qui se passe avec les Ouïghours est totale­ment inac­cept­able et même choquant, boulever­sant ».

20 Min­utes nous informe le 28 mars que « Les États-Unis et le Cana­da ont rejoint l’U­nion européenne ce lun­di pour pren­dre des sanc­tions diplo­ma­tiques con­tre la Chine ».

Des mises en perspectives assez rares

L’information sur les per­sé­cu­tions religieuses est-elle bien hiérar­chisée ? Pour par­ler clair, par­le-t-on de la per­sé­cu­tion de cer­taines minorités à la hau­teur de leur ampleur et de leur intensité ?

Quelques arti­cles nous don­nent des indications.

En avril 2019, LCI tente une mise en per­spec­tive suite aux déc­la­ra­tions d’une députée LR, Valérie Boy­er, mais se ravise assez vite : « Les recense­ments sont rares con­cer­nant les autres reli­gions (que la reli­gion catholique NDLR). Mais à tra­vers le monde, d’autres minorités religieuses sont elles aus­si per­sé­cutées en rai­son de leur foi. »

C’est sur des sites con­fes­sion­nels que l’on trou­ve des infor­ma­tions plus pré­cis­es à ce sujet :

Le 26 novem­bre 2019, selon la radio RCF,  le rap­port de L’Aide à l’Église en Détresse qui vient de sor­tir démon­tre que « la reli­gion chré­ti­enne reste la plus per­sé­cutée au monde ».

Même appré­ci­a­tion sur le site suisse Cath.ch :

« Les chré­tiens con­cen­trent le plus d’hostilités à leur égard, un point souligné par le rap­port indépen­dant com­mandé par Jere­my Hunt, alors min­istre bri­tan­nique des Affaires étrangères, pub­lié le 12 juil­let 2017. »

La répres­sion con­tre les Chré­tiens dans le monde est non seule­ment impor­tante, elle sem­ble gag­n­er en ampleur. « Le nom­bre de chré­tiens per­sé­cutés dans le monde a bon­di en 2020 », affirme Valeurs actuelles le 13 jan­vi­er 2021 à par­tir de chiffres pub­liés par l’association protes­tante évangélique Portes ouvertes, mem­bre de la Fédéra­tion protes­tante de France.

Mar­i­anne con­firme à gauche son anti­con­formisme en per­me­t­tant à Jacques Jul­liard d’affirmer que

« Certes, les Ouïghours musul­mans du Xin­jiang, en Chine, au nom­bre de 12 mil­lions, sont l’objet d’une répres­sion mas­sive, abom­inable. Mais la per­sé­cu­tion des chré­tiens à tra­vers le monde, par son exten­sion géo­graphique et par sa per­ma­nence à tra­vers le temps, est sans aucun doute la plus sys­té­ma­tique ».

Des Chrétiens persécutés en France : qui en parle ?

C’est en dehors des médias de grand chemin que l’on peut trou­ver des illus­tra­tions de cette per­sé­cu­tion des Chré­tiens à tra­vers le monde.

Alors qu’en Turquie, le cli­mat se durcit pour les chré­tiens selon Portes Ouvertes, le site des chré­tiens per­sé­cutés, un par­lemen­taire s’inquiète des fer­me­tures d’églises en Algérie, selon Algériemondeinfos.com. En avez-vous enten­du par­ler ? Mais il ne faut par­fois pas aller bien loin pour trou­ver d’autres exemples :

Lib­erté Poli­tique nous apprend le 30 mars que, « après plusieurs semaines d’enquête, l’ECLJ rend pub­lic ce mar­di 30 mars 2021 un rap­port et un reportage faisant état de la per­sé­cu­tion que subis­sent en France les per­son­nes issues d’un milieu musul­man suite à une con­ver­sion au chris­tian­isme. »

L’Incorrect inter­viewe le 26 mars Gre­gor Pup­pinck qui présente les grandes lignes de ce même rap­port « et un reportage sur les per­sé­cu­tions subies en France par les per­son­nes issues d’un milieu musul­man et con­ver­ties au chris­tian­isme ».

Alors, com­ment expli­quer ce silence assour­dis­sant des médias de grand chemin au sujet de la per­sé­cu­tion des Chré­tiens dans le monde et même en France ?

France 24 nous donne un début de réponse, après avoir pris le pouls des parlementaires :

« Si tous à gauche s’accordent alors sur l’importance de porter sec­ours aux chré­tiens per­sé­cutés, peu de députés rejoignent les groupes de sou­tien com­posés qua­si-exclu­sive­ment de per­son­nal­ités de droite. »

Ain­si donc, par­ler et dénon­cer les per­sé­cu­tions à l’encontre d’une com­mu­nauté musul­mane serait con­sen­suel alors qu’évoquer les per­sé­cu­tions con­tre des Chré­tiens ne le serait pas ? CQFD

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés