Accueil | Actualités | Médias | Patrick Buisson conforté à la tête de la chaîne Histoire
Pub­lié le 21 avril 2016 | Éti­quettes : , , , ,

Patrick Buisson conforté à la tête de la chaîne Histoire

À la tête de la chaîne Histoire depuis 2007, Patrick Buisson vient d'être reconduit pour un an en tant que directeur général, a indiqué le groupe TF1.

En début d'année, le site La Lettre de l'Audiovisuel affirmait pourtant que Gilles Pélisson, nouveau PDG de TF1, souhaitait écarter l'ancien conseiller de Nicolas Sarkozy en raison de ses déboires judiciaires. En effet, celui-ci a été mis en examen pour recel de favoritisme, abus de biens sociaux et détournement de fonds publics en juillet 2015 dans le cadre de l'affaire des « sondages de l'Élysée ».

À 67 ans, il est soupçonné de s'être servi de sa position de conseiller de Sarkozy afin de se garder d'importants bénéfices sur les sondages qu'il commandait avant de les revendre à l'Élysée. En 2014, il a fait l'objet d'un acharnement médiatique après que la presse ait révélé qu'il enregistrait ses réunions de travail avec le président de la République.

La plupart du temps, il est présenté comme le conseiller obscur de Nicolas Sarkozy, s'évertuant à le faire glisser dans le « camp du mal » (sans succès, visiblement). Outre son rôle passé auprès du prince, Patrick Buisson a été journaliste pour l'hebdomadaire Minute, directeur de la rédaction de Valeurs Actuelles et a animé plusieurs émissions politiques sur TF1 à partir de 1997.

Aujourd'hui, malgré les aboiements journalistiques, les portraits sombres qui lui sont consacrés et les attaques judiciaires qu'il subit, il peut se vanter d'être à la tête d'une chaîne passionnante et très rentable. Selon Libération, la chaîne Histoire a réalisé 1,1 million d'euros de bénéfices en 2014 pour environ 5 millions d'euros de chiffre d'affaires. Parmi les chaînes payantes, elle capte 0,2 % de l'audience, ce qui est loin d'être risible pour une chaîne thématique.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This