Accueil | Actualités | Médias | Pas de TVA réduite pour Canal+
Pub­lié le 29 septembre 2013 | Éti­quettes : , ,

Pas de TVA réduite pour Canal+

Alors que la chaîne cryptée espérait que le gouvernement reverrait à la baisse son taux de TVA, il n'en sera rien.

Auparavant, Canal finançait le cinéma et la production audiovisuelle (12,5 % et 3,6 % de son chiffre d'affaire) en échange d'une TVA réduite à 7%. Le gouvernement avait le choix de baisser là TVA de la chaîne à 5% ou de le relever à 10% : il a choisi la deuxième option.

Soutenu par le milieu du cinéma, qui craignait une baisse des investissements de la part de Canal en cas de TVA augmentée, et par la ministre de la Culture Aurélie Filippetti, la chaîne cryptée avait pratiqué un fort lobbying ces derniers jours auprès du gouvernement. En vain : Bercy en a décidé autrement.

Après avoir vu ce taux passer de 5,5 % à 7 % en 2012, une nouvelle augmentation est donc à prévoir. En 2012, chiffrant cette action à 40 millions d'euros en moins par an, Canal avait alors augmenté de 1 euro ses abonnements. Mais aujourd'hui, devant la lutte féroce avec la chaîne qatarie BeInSport, financée par un fond souverain, nul ne sait comment le groupe va amortir le coup, qu’il chiffre cette fois à 80 millions d’euros.

Crédit photo : capture d'écran site canalplus.fr

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This