Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Paris Normandie en panne, divergences entre macroniens

6 avril 2020

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Paris Normandie en panne, divergences entre macroniens

Paris Normandie en panne, divergences entre macroniens

6 avril 2020

Le premier tour des élections municipales le 15 mars 2020 semble à des années lumières et pourtant vieux de trois semaines à peine. Le piètre résultat de Jean-Louis Louvel à Rouen semble le faire réfléchir à la vente de Paris Normandie à un autre macronien, Pierre-Antoine Capton (producteur de “C à vous”), un proche de Xavier Niel. Suite du feuilleton.

Conflit d’intérêt et premier tour

À ma gauche Jean-Louis Lou­v­el entre­pre­neur à suc­cès et spon­sor de l’équipe de rug­by de Rouen, récem­ment mon­tée en D2. À ma droite, en même temps, le même Jean-Louis Lou­v­el pro­prié­taire de Paris Nor­mandie, le quo­ti­di­en de la Seine-Mar­itime. Au milieu, Jean-Louis Lou­v­el, tou­jours le même, can­di­dat à la mairie de Rouen avec le sou­tien de LREM.

Évi­dent con­flit d’intérêts. Com­ment le résoudre ? En faisant une promesse de vente à Pierre-Antoine Cap­ton, asso­cié de Pigasse et Niel dans la société de pro­duc­tion Medi­awan. Tournez manèges, JLL deviendrait maire de Rouen avec – on le devine – un clin d’œil sym­pa­thique du jour­nal. Et puis… Et puis JLL fait un score lam­en­ta­ble au pre­mier tour, moins de 17% et arrive bon troisième. Que croyez-vous qu’il arriva ?

Bisbilles entre macroniens

Six mois de négo­ci­a­tions, trois p’tits tours en puis s’en vont. Cap­ton qui devait être présen­té à la rédac­tion n’était pas au ren­dez-vous. Le prési­dent de la société éditrice Romuald Uzan et le rédac­teur en chef Thier­ry Rabiller qui devaient être présents au cap­i­tal de la nou­velle con­fig­u­ra­tion font grise mine. Cap­ton s’était engagé à main­tenir les effec­tifs et à inve­stir pour la relance du quo­ti­di­en, mais ne souhaitait pas repren­dre le pas­sif proche de 7M€. Alors que tout était qua­si­ment bouclé, JLL n’est plus du tout pressé de ven­dre le quo­ti­di­en qui lui assure une réelle influ­ence alors que ses activ­ités indus­trielles dans le retraite­ment de palettes sont au point mort.

Voir notre vidéo sur les investissement de Xavier Niel et ses amis dans la presse quotidienne régionale ci-dessous.

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés