Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Paris Normandie en panne, divergences entre macroniens

6 avril 2020

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Paris Normandie en panne, divergences entre macroniens

Paris Normandie en panne, divergences entre macroniens

Le premier tour des élections municipales le 15 mars 2020 semble à des années lumières et pourtant vieux de trois semaines à peine. Le piètre résultat de Jean-Louis Louvel à Rouen semble le faire réfléchir à la vente de Paris Normandie à un autre macronien, Pierre-Antoine Capton (producteur de “C à vous”), un proche de Xavier Niel. Suite du feuilleton.

Conflit d’intérêt et premier tour

À ma gauche Jean-Louis Lou­v­el entre­pre­neur à suc­cès et spon­sor de l’équipe de rug­by de Rouen, récem­ment mon­tée en D2. À ma droite, en même temps, le même Jean-Louis Lou­v­el pro­prié­taire de Paris Nor­mandie, le quo­ti­di­en de la Seine-Mar­itime. Au milieu, Jean-Louis Lou­v­el, tou­jours le même, can­di­dat à la mairie de Rouen avec le sou­tien de LREM.

Évi­dent con­flit d’intérêts. Com­ment le résoudre ? En faisant une promesse de vente à Pierre-Antoine Cap­ton, asso­cié de Pigasse et Niel dans la société de pro­duc­tion Medi­awan. Tournez manèges, JLL deviendrait maire de Rouen avec – on le devine – un clin d’œil sym­pa­thique du jour­nal. Et puis… Et puis JLL fait un score lam­en­ta­ble au pre­mier tour, moins de 17% et arrive bon troisième. Que croyez-vous qu’il arri­va ?

Bisbilles entre macroniens

Six mois de négo­ci­a­tions, trois p’tits tours en puis s’en vont. Cap­ton qui devait être présen­té à la rédac­tion n’était pas au ren­dez-vous. Le prési­dent de la société éditrice Romuald Uzan et le rédac­teur en chef Thier­ry Rabiller qui devaient être présents au cap­i­tal de la nou­velle con­fig­u­ra­tion font grise mine. Cap­ton s’était engagé à main­tenir les effec­tifs et à inve­stir pour la relance du quo­ti­di­en, mais ne souhaitait pas repren­dre le pas­sif proche de 7M€. Alors que tout était qua­si­ment bouclé, JLL n’est plus du tout pressé de ven­dre le quo­ti­di­en qui lui assure une réelle influ­ence alors que ses activ­ités indus­trielles dans le retraite­ment de palettes sont au point mort.

Voir notre vidéo sur les investissement de Xavier Niel et ses amis dans la presse quotidienne régionale ci-dessous.

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Abel Mestre

PORTRAIT — Faut-il class­er Abel Mestre dans la caté­gorie jour­nal­iste ? Abel Mestre con­stitue à lui seul un fourre-tout de l’extrême extrême-gauche, allant du stal­in­isme à l’anarchisme en pas­sant par le trot­skisme expéri­men­tal et l’action de rue.

Sophia Aram

PORTRAIT — Issue d’une famille d’o­rig­ine maro­caine, Sophia Aram est née à Ris-Orangis (Essonne) le 29 juin 1973. Sophia Aram s’ini­tie à l’art de l’im­pro­vi­sa­tion dans les étab­lisse­ments sco­laires de Trappes puis au sein de la com­pag­nie « Déclic Théâtre », où elle côtoie Jamel Deb­bouze.

Christophe Ono-dit-Biot

PORTRAIT — Né en jan­vi­er 1975 au Havre, Christophe Ono-dit-Biot a fait Hypokhâgne et Khâgne au lycée Jan­son-de-Sail­ly, à Paris, puis un DEA de Lit­téra­ture com­parée sur les écrivains fin de siè­cle « déca­den­tistes ». Il est agrégé de let­tres mod­ernes (2000).

Ali Baddou

PORTRAIT — Ali Bad­dou n’est pas seule­ment présen­ta­teur-jour­nal­iste et pro­fesseur de philoso­phie poli­tique à Sci­ences-Po. Ce mem­bre de l’hyperclasse mon­di­ale est avant tout au cœur des réseaux de pou­voir maro­cains, français (mit­ter­ran­di­ens et social­istes) et médi­a­tiques.

Johan Hufnagel

PORTRAIT — Bien qu’il n’ait, pour un jour­nal­iste, pas écrit grand chose, Johan Huf­nagel n’en est pas moins par­venu à se hiss­er aux postes clés des médias où il a posé ses valis­es. Il n’y a là rien d’é­ton­nant : son secteur d’ac­tiv­ité n’est ni l’in­ves­ti­ga­tion, ni même la sim­ple rédac­tion, mais le numérique.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision