L'Observatoire du journalisme est en régime d'été jusqu'au 22 août : au programme, les rediffusions de nos meilleures publications du premier semestre 2022.
Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Paris Normandie, candidature à la mairie et indépendance

21 novembre 2019

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Paris Normandie, candidature à la mairie et indépendance

Paris Normandie, candidature à la mairie et indépendance

21 novembre 2019

Temps de lecture : < 1 minute

Nous avons déjà publié un article sur la candidature du propriétaire de Paris Normandie, Jean-Louis Louvel candidat (soutien LREM) à la mairie de Rouen et les conflits d’intérêt provoqués. Il sera — entre autres — opposé au successeur adoubé par le maire sortant Yvon Robert (PS), Nicolas Mayer Rossignol (« indépendant », soutien PS).

Campagne municipale et liens avec le journal

Fin août 2019, après la déc­la­ra­tion de can­di­da­ture du patron du jour­nal, le SNJ local s’était inter­rogé sur la crédi­bil­ité du quo­ti­di­en lors de la cam­pagne munic­i­pale, de fait déjà engagée. Le 15 novem­bre une société de jour­nal­istes était créée à l’intérieur de la rédac­tion avec une douzaine de journalistes.

Une ren­con­tre doit être organ­isée avec la direc­tion pour obtenir entre autres « un droit d’alerte et de veille, la val­i­da­tion de la poli­tique édi­to­ri­ale, un espace dédié sur le site inter­net », des deman­des dont il est dif­fi­cile d’anticiper la réponse du côté de l’actionnaire.

Une société de journalistes, coquille vide ou dotée de pouvoirs ?

Jean-Marie Charon, recon­nu comme un excel­lent expert des médias est cir­con­spect. Si la société des jour­nal­istes est isolée de son côté et non recon­nue par la direc­tion, « elle ne sert à rien ». Par­mi les pistes à explorer/négocier : un droit de veto de la rédac­tion lors du choix d’un nou­veau rédac­teur en chef, une entrée sym­bol­ique dans le cap­i­tal pour siéger au con­seil d’administration, la créa­tion d’un pôle d’indépendance. Encore ce dernier pour­rait-il pren­dre deux formes fort différentes.

Dans le pre­mier cas, une sorte de rôle d’intermédiaire entre lecteurs, jour­nal­istes et action­naire, un rôle surtout moral. Dans le deux­ième, dis­pos­er d’une part sig­ni­fica­tive des actions comme au Monde (voir notre info­gra­phie), une solu­tion qui sem­ble com­pliquée pour un jour­nal fort endetté.

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés