Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Ouest-France : premier bilan déficitaire

12 février 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Ouest-France : premier bilan déficitaire

Ouest-France : premier bilan déficitaire

12 février 2013

Temps de lecture : < 1 minute

Ce contenu est gratuit. L’Ojim vous informe sur ceux qui vous informent. Son indépendance repose sur les dons de ses lecteurs. Nous avons besoin de 10.000 € pour boucler la fin de l’année. Après déduction fiscale, un don de 50 € revient à 17 €.

Pour la première fois de son histoire, le quotidien Ouest-France perd de l’argent !

Ouest-France, 1er quo­ti­di­en français, qui pub­lie 50 édi­tions locales avec un tirage de 750 000 exem­plaires, a annon­cé une perte de 5 mil­lions d’eu­ros en 2012. L’évène­ment est his­torique puisque qu’il s’ag­it du pre­mier bilan défici­taire depuis la créa­tion du titre en 1944. La chute est rude pour le quo­ti­di­en région­al qui affichait encore en 2011 un béné­fice de 2,6 mil­lions d’euros.

Si la dif­fu­sion reste sta­ble (+ 0,14%, mais après un recul de ‑1,2 % en 2011), c’est la baisse des recettes pub­lic­i­taires de l’or­dre de 3,5 % qui serait directe­ment respon­s­able de ce mau­vais résul­tat. La perte est con­séquente lorsque l’on sait que la pub­lic­ité représente 40 % des revenus du jour­nal, pour un chiffre d’af­faires de 330 mil­lions d’eu­ros. Ce sont les annon­ceurs nationaux qui ont fait défaut tan­dis que la pub­lic­ité locale s’est maintenue.

Le quo­ti­di­en Les Échos qui rap­porte cette infor­ma­tion présage une année 2013 dif­fi­cile pour le quo­ti­di­en de l’indéboulonnable François-Régis Hutin (aujour­d’hui âgé de 83 ans et tou­jours P‑DG du groupe) dans le con­texte économique actuel, avec de plus une baisse con­stante des aides de l’État réduites de moitié en trois ans (5 mil­lions d’eu­ros en 2012).

Si les investisse­ments sont main­tenus avec l’achat de deux nou­velles rota­tives à 35 mil­lions d’eu­ros, le vice-prési­dent du groupe, Louis Echelard, a néan­moins annon­cé qu’il n’y aurait aucune embauche en 2013, ni de rem­place­ment des départs en retraite. Il envis­age égale­ment une éventuelle aug­men­ta­tion du prix du quo­ti­di­en, l’un des moins chers de France à 0,80 cts.

Mots-clefs : ,

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés