Accueil | Actualités | Médias | OPA de Drahi sur l’Ojim, aidez nous à résister
Pub­lié le 1 avril 2016 | Éti­quettes : , ,

OPA de Drahi sur l’Ojim, aidez nous à résister

C’est dans la nuit du 31 mars que l’opération a été menée. Devant le succès grandissant de l’Ojim, Patrick Drahi a lancé une OPA surprise sur le fameux site internet d’analyse des médias. Entretien à chaud avec Claude Chollet (CC) président de l’Ojim, réalisé par Bérengère Beauminois (BB), journaliste indépendante québécoise.


BB : Confirmez-vous la nouvelle d’une OPA surprise de la holding de Patrick Drahi sur votre site ?

CC : Hélas oui, cette nuit à 3h GMT, la banque Morgan Stanley depuis Genève et Tel-Aviv, et actionnée par Bernard Mourad, directeur d’Altice Media Group, a fait adhérer en masse à l’Ojim via de multiples petits dons émanant de plusieurs pays. L’opération aurait été orchestrée par Stéphane Fouks, vice-président d’Havas et proche de Bernard Mourad. La holding de Drahi, Next Limited Partnership, est aussi intervenue en liaison avec Neuf Cegetel et Numéricable. D’autres actions viennent d’i24News la chaine câblée israélienne.

BB : Quelles sont les motivations de cette tentative de prise de contrôle ?

CC : Nous sommes sans doute victimes de notre succès. L’infographie sur Patrick Drahi a été vue plus de 14 millions de fois dans 144 pays. Notre réseau de correspondants dans 5 pays européens nous donne une ouverture internationale enviée. Drahi veut rajouter une perle rare à sa couronne.

BB : Alors, adieu l’indépendance de l’Ojim ?

CC : Rien n’est encore perdu ! Nos lecteurs peuvent nous sauver en multipliant les dons individuels valant vote en Assemblée Générale ! Nous ne baissons pas les bras, donnez donnez largement PAYPAL et l’Ojim ne tombera pas dans les rets de la finance apatride, l’Ojim restera libre !

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

19% récolté
Objec­tif : avril 2019 ! Nous avons récolté 375,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux