Accueil | Actualités | Médias | Olivier Schrameck entendu à l’Assemblée et au Sénat
Pub­lié le 27 janvier 2013 | Éti­quettes : ,

Olivier Schrameck entendu à l’Assemblée et au Sénat

L’Assemblée Nationale et le Sénat ont ratifié le 23 janvier dernier la nomination d’Olivier Schrameck à la tête du CSA.

Ce dernier a d’abord cherché à rassurer les parlementaires sur son « indépendance » et son « impartialité ».

Dans un deuxième temps, le nouveau patron du CSA a présenté son programme : coopération entre le CSA et l’ARCEP (l’autorité indépendante en charge de réguler le domaine de la communication), notamment au sujet de « l’ADSL, la télévision connecté et la neutralité du net ». Olivier Schrameck compte également travailler davantage avec l’Autorité de la concurrence et la CNIL sur la régulation d’internet. Par ailleurs, il a fait part de son souhait de lancer un « nouveau débat » au sujet de la Radio numérique terrestre (RNT).

Enfin, l’ancien directeur de cabinet de Lionel Jospin a rappelé son souci de « l’impératif de la laïcité, de la compréhension de nos institutions et de nos devoirs civiques » et son attachement « au respect et à la reconnaissance de nos diversités ».

Source : Correspondance de la Presse

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This