Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus

Veille médias

Arnaud Lagardère, plus dure sera la chute

Arnaud Lagardère, plus dure sera la chute

Dou­ble salto arrière, loop­ing, sans les pieds, sans les mains, Arnaud Lagardère était con­sid­éré comme un trapéziste financier. D’abord con­sid­éré comme fini, puis sauvé par le cou­ple rival Bernard Arnault Vin­cent Bol­loré, enfin dévoré par eux. Début 2024, il retrou­ve un man­dat social inespéré avant d’être rat­trapé par la patrouille finan­cière au printemps.

TV5 Monde : on se bouscule au portillon pour succéder à Yves Bigot

TV5 Monde : on se bouscule au portillon pour succéder à Yves Bigot

TV5 Monde est peu con­nu, c’est pour­tant une des voix de la France en Afrique avec env­i­ron 60 mil­lions de téléspec­ta­teurs réguliers, l’immense majorité se situ­ant en Afrique fran­coph­o­ne, un joli bud­get supérieur à 100M€, sans oubli­er un droit de regard de France Télévi­sions action­naire à 49% et pre­mier con­tribu­teur financier.

Meurtre à Grande-Synthe : itinéraire d’une fake news

Meurtre à Grande-Synthe : itinéraire d’une fake news

Les Français ont pris la triste habi­tude qu’un drame en chas­se un autre. Le 16 avril 2024, Philippe Coop­man a été sauvage­ment agressé et tué à Grande-Syn­the par trois per­son­nes dont deux mineurs de 14 et 15 ans. Avec un traite­ment médi­a­tique par­ti­c­uli­er, qui en dit long sur la façon dont les médias abor­dent l’insécurité en France. Men­tion spé­ciale pour Le Parisien qui se dis­tingue dans la désinformation.

Coups de projecteur sur la participation citoyenne aux États Généraux de l’Information : conclusion

Coups de projecteur sur la participation citoyenne aux États Généraux de l’Information : conclusion

Ce six­ième arti­cle achève l’exercice de recen­sion du rap­port pub­lié en févri­er par le CESE sur la par­tic­i­pa­tion citoyenne aux EGI 2024. Il pro­pose un dou­ble coup de pro­jecteur, un pre­mier sur les modal­ités retenues pour cette par­tic­i­pa­tion citoyenne ain­si que sur les enseigne­ments que l’on peut tir­er de ses résul­tats, le sec­ond tirant quelques pre­miers enseigne­ments du proces­sus poli­tique des États généraux de l’information avant même de con­naître son issue (recom­man­da­tions et déci­sions poli­tiques y afférentes).