Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
OJIM, les intimidations, les procès : un message de Claude Chollet

13 octobre 2023

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | OJIM, les intimidations, les procès : un message de Claude Chollet

OJIM, les intimidations, les procès : un message de Claude Chollet

Temps de lecture : 2 minutes

Le lundi 9 octobre nous avons alerté nos lecteurs sur l’état limite de nos finances. Nous remercions ceux qui ont déjà répondu à notre appel. Nous avons récolté 2000 euros pour un objectif de 10000, c’est un début mais encore insuffisant.

Depuis le 9 novem­bre 2022 nous sommes sous la men­ace d’une plainte du jour­nal­iste Amjad Allouchi du Pro­grès de Lyon, cité sur une ligne dans un arti­cle du 12 mai 2022 rela­tant les activ­ités de lanceuse d’alerte Isabelle Sur­ply. Nous pub­lions ci-dessus l’article en ques­tion pour que nos lecteurs puis­sent devin­er où se trou­vent les nom­breuses et graves injures qu’il pour­rait contenir.

L’audience a été reportée qua­tre fois à la suite d’erreurs de procé­dure. Nous ne con­nais­sons pas la suite mais l’objectif est de nous frap­per au porte-mon­naie via les frais judi­ci­aires et de nous intimider pour nous faire taire. En « vous infor­mant sur ceux qui vous infor­ment » nous dérangeons les intérêts du monde libéral lib­er­taire en place. C’est bien notre voca­tion et nous allons con­tin­uer avec l’aide de nos lecteurs.

Pour nous soutenir face aux intim­i­da­tions, vous pou­vez don­ner par CB, Pay­Pal, par vire­ment, par chèque, sur notre plate­forme, tou­jours avec un reçu fis­cal de 66% et vous pour­rez choisir une de nos brochures (numériques ou imprimées) ici.

Pour faire un don, cliquez ici.

Avec vous on les aura ! D’avance merci.

Claude Chol­let
Prési­dent de l’Ojim