Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Numéro 23 : un nouvel obstacle pour la revente
Numéro 23 : un nouvel obstacle pour la revente

25 juillet 2015

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | Numéro 23 : un nouvel obstacle pour la revente

Numéro 23 : un nouvel obstacle pour la revente

Numéro 23 : un nouvel obstacle pour la revente

Bien que le Conseil d’État ait estimé que l’actionnariat de Numéro 23, en cours de revente à NextRadioTV, était conforme à la loi, le CSA a décidé de demander un supplément d’instruction.

En cause : la présence d’un action­naire russe, UTH Rus­sia, qui, bien que minori­taire, sus­cite des ques­tion­nements. En effet, selon Le Monde, lors de la réu­nion du CSA mer­cre­di, « le débat s’est con­cen­tré (…) autour d’une clause du pacte d’actionnaires, dite “clause de liq­uid­ité”, qui définit les con­di­tions aux­quelles l’actionnaire minori­taire UTH Rus­sia peut reven­dre ses parts ».

En somme, les Sages veu­lent s’as­sur­er que cette clause n’a pas été écrite en ver­tu d’un engage­ment de revente ultérieure, ce qui rendrait la démarche russe pure­ment spécu­la­tive. Aus­si, le Con­seil entend réalis­er, avant de don­ner ou non son agré­ment à la revente de Numéro 23, une nou­velle étude d’im­pact économique sur le secteur des chaînes gra­tu­ites sur la TNT.

De nou­velles com­pli­ca­tions pour Pas­cal Houzelot, pro­prié­taire de la chaîne, que beau­coup soupçon­nent de s’être adon­né à un traf­ic de fréquences gra­tu­ites. C’est dans ce cli­mat que le Sénat vient d’adopter, mer­cre­di 23 juil­let, un amende­ment à la propo­si­tion de loi sur la bande 700 MHz qui stip­ule que l’a­gré­ment du CSA ne doit être délivré qu’« en ten­ant compte du respect par l’éditeur, lors des deux années précé­dant l’année de la demande d’agrément, de ses oblig­a­tions con­ven­tion­nelles rel­a­tives à la pro­gram­ma­tion du ser­vice », con­di­tion qui n’a pas été rem­plie par Numéro 23

Une offen­sive par­lemen­taire menée par la séna­trice UDI Cather­ine Morin-Des­sai­ly, pour qui cette revente après seule­ment deux ans et demi d’émis­sion sent l’en­richisse­ment per­son­nel à plein nez.

Voir aussi  NRJ : première radio de France

Pour tout comprendre sur l’affaire Numéro 23, voir notre dossier complet sur le sujet.

Crédit pho­to : mon­tage Ojim (cc)

Publicité

Derniers portraits ajoutés

Edward Snowden

PORTRAIT — À l’o­rig­ine des infor­ma­tions qui ont provo­qué une crise poli­tique et diplo­ma­tique d’am­pleur inter­na­tionale, Edward Snow­den, jeune infor­mati­cien et ancien employé de la NSA, est le citoyen mon­di­al qui a dom­iné la scène médi­a­tique de ces dernières années.

Guillaume Roquette

PORTRAIT — La nom­i­na­tion de Guil­laume Roquette à la tête de la rédac­tion du Figaro mag­a­zine est le couron­nement d’un par­cours dis­cret mais sans faute. Elle est aus­si le signe d’un dur­cisse­ment de la presse de « droite » du à l’al­ter­nance, avec le pas­sage du directeur de la rédac­tion de Valeurs actuelles au Figaro magazine.

Julian Assange

PORTRAIT — Avant Edward Snow­den, avant Bradley Man­ning, il y avait Julian Assange. Ancien infor­mati­cien et hack­er, fon­da­teur de la plate­forme Wik­iLeaks, Julian Assange s’est attiré les foudres du gou­verne­ment améri­cain lorsqu’il a mis en lumière les dessous de la guerre d’Irak.

Emmanuel Kessler

PORTRAIT — Né en 1963 à Paris, d’un père directeur de recherche au CNRS et d’une mère qui enseignait le judaïsme, Emmanuel Kessler a eu une for­ma­tion philosophique, avant de com­mencer à tra­vailler en 1986 pour la Gazette des Communes.

Patrick de Carolis

PORTRAIT — Dis­cret, fier de ses racines provençales, n’ayant jamais caché sa foi chré­ti­enne et réputé proche de la Droite (ten­dance chi­raqui­enne) mais au cen­tre des réseaux de pou­voir (Le Siè­cle), accusé de pla­giat et pro­mo­teur de la diver­sité à France Télévi­sions, Patrick de Car­o­lis est un OVNI médiatique.