Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
NKM aurait demandé la tête de plusieurs journalistes

21 février 2014

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | NKM aurait demandé la tête de plusieurs journalistes

NKM aurait demandé la tête de plusieurs journalistes

21 février 2014

Temps de lecture : 2 minutes

Les relations entre Nathalie Kosciusko-Morizet et les journalistes sont loin d’être au beau fixe.

En pleine cam­pagne munic­i­pale pour la marie de Paris, la can­di­date UMP, qui fait face à la social­iste Anne Hidal­go, perd ses nerfs face aux jour­nal­istes qui la cou­vrent. Mer­cre­di 19 févri­er sur La Chaîne Par­lemen­taire, l’ancienne secré­taire d’État à l’écologie de Nico­las Sarkozy s’en pre­nait à une jour­nal­iste du Monde avec laque­lle elle entre­tient une rela­tion ten­due depuis plusieurs mois.

« Evidem­ment, si vous lisez toute la journée les arti­cles de madame (Béa­trice) Gur­rey dans Le Monde, vous vous dîtes: “Wahou quel acharne­ment!” Mais c’est des gens qui défend­ent le sys­tème et quelque part y par­ticipent », a‑t-elle déclaré, s’estimant de fac­to hors du sys­tème… Et de con­clure en qual­i­fi­ant Béa­trice Gur­rey de « 21ème tête de liste de Mme Hidal­go à Paris ».

Par la voix de Vin­cent Giret, directeur délégué des rédac­tions du quo­ti­di­en du soir, Le Monde a aus­sitôt réa­gi : « Nous con­damnons l’at­taque per­son­nelle de Nathalie Kosciusko-Morizet à l’en­con­tre de notre jour­nal­iste, Béa­trice Gur­rey. La dureté de la cam­pagne ne jus­ti­fie en aucun cas des déra­pages de la part des can­di­dats. » Et d’assurer que « Le Monde assure sa cou­ver­ture, à Paris comme ailleurs, avec ses règles habituelles, en toute indépendance ».

Le lende­main, Le Lab d’Europe 1 révélait que NKM avait déjà envoyé un cour­ri­er cinglant à Vin­cent Giret et Louis Drey­fus en dénonçant la « mau­vaise foi » et l’« acharne­ment » de la jour­nal­iste en ques­tion, lui reprochant « men­songe », « haine », « volon­té de nuire », « incom­pé­tence » et autres joyeusetés. « La lib­erté de la presse, que je chéris tout autant que vous, ne sera jamais pour moi syn­onyme de calom­nie et de lyn­chage », esti­mait ain­si la can­di­date. Avec Béa­trice Gur­rey, NKM est en con­flit larvé depuis plusieurs mois. Les deux femmes ne se par­lent plus et ne se ren­con­trent plus depuis, sem­ble-t-il, un arti­cle pub­lié fin novem­bre 2013, con­sacré aux « faux-pas » de NKM dans sa campagne.

Ce matin, Libéra­tion nous apprend que Nathalie Kosciusko Morizet n’en est pas à son coup d’essai. Out­re un jour­nal­iste de l’AFP dont elle avait mis en cause le tra­vail en avril 2012, Libé révèle qu’« à l’au­tomne, la can­di­date de la droite à Paris a appelé les dirigeants du Figaro, Yves Thréard et Alex­is Brézet, pour réclamer la tête de Sophie de Ravinel, qui suit sa cam­pagne de Paris (…) accu­sant la jour­nal­iste, par ailleurs twee­teuse facétieuse, de ‘ne pas assez soutenir’ sa cam­pagne. NKM voulait un autre reporter, le Figaro a résisté. »

Et de con­clure : « L’af­faire s’est réglée entre gens bien élevés, sans bruit. Sophie de Ravinel est restée à son poste. » En dif­fi­culté face à la can­di­date social­iste Anne Hidal­go, qui veut pren­dre la suc­ces­sion de Bertrand Delanoë, Nathalie Kosciusko-Morizet sem­ble ne plus maîtris­er sa cam­pagne et n’a d’autre choix que de réclamer des têtes par­mi les jour­nal­istes qui la couvrent…

Voir également notre infographie du groupe Le Monde

Crédit pho­to : veni via Flickr (cc)

Mots-clefs : ,

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés