Accueil | Actualités | Médias | Mort d’Anne-Marie Peysson, grande voix de RTL
Pub­lié le 21 avril 2015 | Éti­quettes : , ,

Mort d’Anne-Marie Peysson, grande voix de RTL

Voix emblématique de RTL, reconnue pour sa fraîcheur et son énergie, Anne-Marie Peysson s'est éteinte le 14 avril dernier à l'âge de 79 ans.

Elle avait débuté sa carrière à la télévision à Télé Marseille en 1954 suite à un concours de speakerine où elle avait enthousiasmé le jury. Après quatre ans de bons et loyaux services, elle rejoignait la capitale et l'ORTF en 1960. Durant cette période où elle sera l'une des speakerines vedettes de la première chaîne, son sourire, alors inhabituel sur le petit écran, et ses improvisations maladroites divisaient la France et concentraient toutes les passions.

En 1965 elle anime, avec Guy Lux, l'émission « Le Palmarès des chansons ». En 1968, suite aux mouvements de grève, elle est licenciée de l'ORTF et tente alors l'aventure de la radio sur RTL.

Elle accompagne tout d'abord Philippe Bouvard dans « RTL non stop » puis devient animatrice. Dans les années 1970 elle lance « Stop ou encore » et anime les matinées avec notamment « Parlez-moi d'amour ». Dans les années 1980, elle lance la première émission de libre antenne, « Les auditeurs ont la parole », avec Alain Krauss.

Dans un communiqué, Christopher Baldelli, président du directoire de RTL, rend hommage à « une grande dame de la Radio ». « La grande famille RTL est aujourd'hui à la fois triste et fière d'avoir compté parmi les siens une personne aussi formidable qu'Anne-Marie Peysson », a-t-il déclaré.

Crédit photo : capture d'écran vidéo INA (DR)

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

19% récolté
Objec­tif : avril 2019 ! Nous avons récolté 375,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux