Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Miège traîné en correctionnelle pour un dessin sur Taubira

4 septembre 2014

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Miège traîné en correctionnelle pour un dessin sur Taubira

Miège traîné en correctionnelle pour un dessin sur Taubira

Force est de le constater : il ne fait pas bon de se moquer de la ministre de la Justice dans la France d’après 2012 !

Dernière vic­time en date, le dessi­na­teur David Miège, qui des­sine notam­ment pour Minute, vient d’être envoyé en cor­rec­tion­nelle pour s’être « ren­du com­plice du délit d’injure publique envers une per­son­ne, Mme Chris­tiane Taubi­ra, à rai­son de son orig­ine, ou de son appar­te­nance, à une eth­nie, une nation, une race ou une reli­gion déter­minée ».

En cause : un dessin humoris­tique pub­lié dans Minute le 30 octo­bre 2013 où l’on voy­ait un petit singe en larmes se plain­dre auprès de son avo­cat d’avoir été car­i­caturé en Chris­tiane Taubi­ra. Suite à ce « crime de lèse-Taubi­ra », le MRAP avait déposé plainte dans la foulée. « Et c’est ain­si qu’après une très longue audi­tion par la PJ au mois d’avril, pour la pre­mière fois de sa longue car­rière, David Miège se retrou­ve en cor­rec­tion­nelle », écrit le site Délit d’Im­ages.

David Miège sera jugé le 24 sep­tem­bre par la 17ème cham­bre du tri­bunal de Grande instance de Paris. L’ironie de l’his­toire aura voulu que ce même 24 sep­tem­bre se déroulent égale­ment les procès d’Anne-Sophie Leclere, qui avait partagé sur Face­book un pho­tomon­tage com­para­nt Chris­tiane Taubi­ra à un singe, et celui du jour­nal Minute pour sa cou­ver­ture : « Maligne comme un singe, Taubi­ra retrou­ve la banane. »

« Depuis l’avènement de Hol­lande et des siens, l’on ne peut que remar­quer com­bi­en le social­isme use de ses pou­voirs et prérog­a­tives pour musel­er tout humour ou forme d’opposition, pour­suiv­ant et faisant con­damn­er par ses juges avec vir­u­lence », estime Délit d’Im­ages avant de rap­pel­er que « le directeur de la pub­li­ca­tion du Salon beige est aus­si mis en exa­m­en, que Pierre Cassin, Pas­cal Hilout, Chris­tine Tasin de Riposte Laïque et d’autres ont été lour­de­ment, inique­ment et très onéreuse­ment con­damnés ».

Et de con­clure : « Après tant de lois lib­er­ti­cides, de procé­dures abu­sives à l’encontre de ceux qui osent s’élever con­tre les dic­tats de la Pen­sée Unique, du poli­tique­ment cor­rect, du ter­ror­isme intel­lectuel, de la dés­in­for­ma­tion, de la cen­sure et autres dérives, l’on ne peut être que très inqui­ets quant à la lib­erté d’expression, désor­mais, seule­ment autorisée aux social­istes ou social­isant et autres asso­ci­a­tions spon­sorisées, qu’ils le veuil­lent ou pas, par les con­tribuables. »

Une plate-forme de dons à été mise en place pour soutenir le dessi­na­teur David Miège : Cliquez ici

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Abel Mestre

PORTRAIT — Faut-il class­er Abel Mestre dans la caté­gorie jour­nal­iste ? Abel Mestre con­stitue à lui seul un fourre-tout de l’extrême extrême-gauche, allant du stal­in­isme à l’anarchisme en pas­sant par le trot­skisme expéri­men­tal et l’action de rue.

Sophia Aram

PORTRAIT — Issue d’une famille d’o­rig­ine maro­caine, Sophia Aram est née à Ris-Orangis (Essonne) le 29 juin 1973. Sophia Aram s’ini­tie à l’art de l’im­pro­vi­sa­tion dans les étab­lisse­ments sco­laires de Trappes puis au sein de la com­pag­nie « Déclic Théâtre », où elle côtoie Jamel Deb­bouze.

Christophe Ono-dit-Biot

PORTRAIT — Né en jan­vi­er 1975 au Havre, Christophe Ono-dit-Biot a fait Hypokhâgne et Khâgne au lycée Jan­son-de-Sail­ly, à Paris, puis un DEA de Lit­téra­ture com­parée sur les écrivains fin de siè­cle « déca­den­tistes ». Il est agrégé de let­tres mod­ernes (2000).

Ali Baddou

PORTRAIT — Ali Bad­dou n’est pas seule­ment présen­ta­teur-jour­nal­iste et pro­fesseur de philoso­phie poli­tique à Sci­ences-Po. Ce mem­bre de l’hyperclasse mon­di­ale est avant tout au cœur des réseaux de pou­voir maro­cains, français (mit­ter­ran­di­ens et social­istes) et médi­a­tiques.

Johan Hufnagel

PORTRAIT — Bien qu’il n’ait, pour un jour­nal­iste, pas écrit grand chose, Johan Huf­nagel n’en est pas moins par­venu à se hiss­er aux postes clés des médias où il a posé ses valis­es. Il n’y a là rien d’é­ton­nant : son secteur d’ac­tiv­ité n’est ni l’in­ves­ti­ga­tion, ni même la sim­ple rédac­tion, mais le numérique.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision