Accueil | Actualités | Médias | Filippetti met en garde Arthur, puis se rétracte
Pub­lié le 26 février 2013 | Éti­quettes :

Filippetti met en garde Arthur, puis se rétracte

Interrogée sur Canal+ à propos de l’animateur Arthur et du déménagement de sa société au Luxembourg, Aurélie Filippetti a expliqué qu’il faudra être « vigilant » avec ceux qui partent à l’étranger, surtout quand ces derniers « viendront frapper aux portes des chaînes de télévision françaises ».

Alors qu’Arthur s’est défendu de délocaliser sa société pour des raisons fiscales, la ministre de la culture a répondu avec ironie : « J'ai lu ses déclarations où il explique que ce n'est pas pour des raisons fiscales, alors il faudra qu'il explique pourquoi, parce que je connais bien le Luxembourg, et c'est sans doute pas pour le climat qu'il y va ! » Et celle-ci de poursuivre, arguant qu’elle n’avait « pas envie qu'on fasse de traitement de faveur pour des gens qui ne serrent pas les coudes avec l'immense majorité des Français qui ne sont pas dans les mêmes conditions qu'eux dans leur vie quotidienne ».

Après avoir eu Arthur au téléphone, plus tard dans la matinée, Aurélie Filippetti a changé de ton, se réjouissant « de cet échange et de la bonne foi » de celui-ci.

Photo : capture d'écran vidéo Canal+ via LeFigaro.fr

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux