Accueil | Actualités | Médias | Filippetti met en garde Arthur, puis se rétracte
Pub­lié le 26 février 2013 | Éti­quettes :

Filippetti met en garde Arthur, puis se rétracte

Interrogée sur Canal+ à propos de l’animateur Arthur et du déménagement de sa société au Luxembourg, Aurélie Filippetti a expliqué qu’il faudra être « vigilant » avec ceux qui partent à l’étranger, surtout quand ces derniers « viendront frapper aux portes des chaînes de télévision françaises ».

Alors qu’Arthur s’est défendu de délocaliser sa société pour des raisons fiscales, la ministre de la culture a répondu avec ironie : « J'ai lu ses déclarations où il explique que ce n'est pas pour des raisons fiscales, alors il faudra qu'il explique pourquoi, parce que je connais bien le Luxembourg, et c'est sans doute pas pour le climat qu'il y va ! » Et celle-ci de poursuivre, arguant qu’elle n’avait « pas envie qu'on fasse de traitement de faveur pour des gens qui ne serrent pas les coudes avec l'immense majorité des Français qui ne sont pas dans les mêmes conditions qu'eux dans leur vie quotidienne ».

Après avoir eu Arthur au téléphone, plus tard dans la matinée, Aurélie Filippetti a changé de ton, se réjouissant « de cet échange et de la bonne foi » de celui-ci.

Photo : capture d'écran vidéo Canal+ via LeFigaro.fr

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This