Accueil | Actualités | Médias | Médiapart s’allie avec un journal suisse indépendant
Pub­lié le 30 janvier 2014 | Éti­quettes : ,

Médiapart s’allie avec un journal suisse indépendant

Médiapart vient de mettre en place un partenariat avec un journal suisse qui, comme lui, ne vit que grâce à ses lecteurs.

« La Cité proposera ses articles à Médiapart, qui décidera lesquels il veut publier sur son site internet, et vice-versa. Nous choisirons ceux qui peuvent intéresser nos lecteurs», a expliqué Fabio Lo Verso, directeur de publication du mensuel de Suisse romande La Cité. Une démarche qui a pour but de « consolider son assise en tant que journal de la 'nouvelle presse' ».

« Nous avons refusé tout investissement, parce qu'on voulait savoir si on pouvait vivre seulement avec des abonnements. C'est un peu un journal-test », ajoute ce dernier, estimant qu’« un journal qui n'est pas voulu par ses lecteurs n'a aucune raison d'exister ».

La Cité est connu pour avoir, en 2012, lancé la première enquête journalistique entièrement financée par des dons. « La récolte d'argent s'est très bien passée, par contre l'enquête n'a pu être terminée: le journaliste a arrêté pour des raisons personnelles et n'a pas pu être remplacé », explique M. Lo Verso. Fin janvier, son journal prendra, à la demande des lecteurs, un rythme mensuel.

Malgré la perte, en 2013, de la moitié de ses abonnés, La Cité compte bien, cette année, trouver de nouvelles solutions pour rebondir.

Crédit photo : logo Médiapart. DR.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This