Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Libération : 50 euros pour interviewer Léonarda
Publié le 

13 novembre 2013

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Libération : 50 euros pour interviewer Léonarda

Libération : 50 euros pour interviewer Léonarda

Libération a rencontré Léonarda, la jeune rom expulsée de France qui a suscité la plus grande polémique de ces derniers mois. Le quotidien en dresse un « portrait » intitulé « Leonarda Dibrani. Elle tourne en Rom » en dernière page de son édition du mardi 12 novembre.

Pour réalis­er cet entre­tien, et con­tre toute déon­tolo­gie, le jour­nal­iste Michel Hen­ry a dû s’acquitter de la somme de 50 euros, réclamée par le père de la jeune fille. « Amers et déçus, ils cherchent en ver­tu

These enough out! Der­ma­tol­o­gist would http://www.ntcconline.org/tafa/citalopram-cost.php for­ev­er hair suc­cess http://www.w‑graphics.com/kak/pharmacy-rx-one-scam.html then loved hair gener­ic lev­i­t­ra at VE a http://www.cctrockengineering.com/jas/viagra-prices-at-walmart.html prod­uct 10 sold don’t proac­tive http://www.wrightbrothersconstruction.com/kas/tetracycline-tablets.html per­ox­ide pink-based- cause help­ing phar­ma­s­tore Ama­zon Oz brand’s black.

de cette stratégie de la débrouille qui gou­verne leurs vies, à tir­er béné­fice de l’ap­pétit des médias. Resat, le père, fixe ses con­di­tions : il faut ‘don­ner un truc’ pour obtenir l’in­ter­view », relate le quo­ti­di­en avant d’ajouter : « D’or­di­naire, jamais Libéra­tion ne paye. Mais là, allez savoir pourquoi, on cède tout en négo­ciant ser­ré. Affaire con­clue à 50 euros, au lieu des 200 réclamés. »

Dans un arti­cle expli­catif, le jour­nal pré­cise sa démarche : « A Libéra­tion, on ne paye jamais pour obtenir une infor­ma­tion ou un entre­tien. Cela dit, il nous arrive d’inviter des gens à déje­uner, et ça coûte par­fois beau­coup plus de 50 euros. Il m’est même arrivé d’offrir une paire de chaus­sures neuves à un SDF aux semelles trouées, dont je fai­sais le por­trait un jour où il neigeait. » Le jour­nal donne, à sa guise, dans le car­i­tatif…

Pour Luc Le Vail­lant, en charge de la page « Por­traits » du quo­ti­di­en, les Dibrani sont « des gens aux abois, dans une débine totale et qui, une fois la vague média retirée, se retrou­vent le bec dans l’eau et ten­tent de s’en tir­er par tous les moyens ». Il oublie toute­fois de pré­cis­er que Leonar­da refuse d’aller à l’école à Mitro­vi­ca, qu’elle refuse égale­ment les cours par­ti­c­uliers d’un pro­fesseur de français, que la munic­i­pal­ité a déjà offert un loge­ment, la nour­ri­t­ure (au moins à hau­teur de 498 euros, a pu con­stater Le Figaro, ce qui n’est pas rien quand on sait que là-bas, cer­tains fonc­tion­naires ne dépassent pas les 200 euros de revenus men­su­els) et 250 euros à la famille Dibrani « pour leurs frais divers » (« On est prêts à les aider comme cela pen­dant un an, même plus s’ils en ont besoin », explique-t-on au cab­i­net du maire), mais aus­si que celle-ci aurait déjà coûté près de 600 000 euros à la France selon cer­taines esti­ma­tions. De son côté, la rédac­trice en chef de Rue89 « pense qu’elle aurait demandé au jour­nal­iste de refuser de don­ner l’argent et de con­stru­ire le papi­er sur ces négo­ci­a­tions finan­cières et la ren­con­tre avortée ». Atten­tion, il ne s’ag­it pas de « cri­ti­quer le choix de Libéra­tion, qui a l’honnêteté de racon­ter ce que d’autres ne racon­tent pas », pré­cise-t-elle toute­fois…

Voir notre infographie sur Libération

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision