Accueil | Actualités | Médias | L’hebdomadaire Newsweek Polska a-t-il appelé à l’assassinat du leader du PiS Jarosław Kaczyński ?
Pub­lié le 25 juin 2017 | Éti­quettes :

L’hebdomadaire Newsweek Polska a-t-il appelé à l’assassinat du leader du PiS Jarosław Kaczyński ?

Les médias français sont coutumiers des appels au meurtre de Donald Trump comme l’a fait récemment Laurent Ruquier. Le média américano-polonais Newsweek s’est distingué en appelant de manière indirecte à l’assassinat du leader du PIS, le parti conservateur polonais au pouvoir.

Le contre-renseignement polonais (ABW) s’intéresse de près à un appel au meurtre du président du partie Droit et Justice (PiS) Jarosław Kaczyński qui est parti d’un article paru dans l’édition polonaise de l’hebdomadaire Newsweek. Cet appel, c’est un post sur la page Facebook du groupe fermé Odnowa (Renouveau) qui est une fraction du Comité de défense de la démocratie (Komitet Obrony Demokracji, KOD). Le KOD regroupe les gens qui organisent des manifestations de rue, de moins en moins nombreuses, depuis la victoire du PiS aux élections présidentielles puis législatives en 2015. Le post signalé par un internaute à l’ABW a ensuite été diffusé dans d’autres groupes Facebook. Voici ce qu’il disait : Si quelqu’un aimerait connaître exactement le bureau du PiS et les habitudes qui y règnent, je vous conseille l’article "Pod kloszem partii" [Dans la bulle du parti, NDLR] (Newsweek n° 24, 5-11.06.2017, p. 12-17) et les schémas qui s’y trouvent et que je colle ci-dessous. Ils peuvent donner des indications précieuses sur l’emplacement et la nature des obstacles qu’on y rencontre pour arriver au bureau du chef de notre État. Tous ces obstacles sont franchissables si l’on met au point un bon plan. […] Il ne me reste qu’à souhaiter une entrée réussie, la réalisation de la mission et une disparition sans problème. Pour quel butin/quelle récompense ? La gratitude du peuple ! Cela a une valeur inestimable ».

Si l’ABW s’intéresse à l’auteur de ce post et pas à l’article même de Newsweek, on peut se poser des questions sur les motivations qui ont poussé cet hebdomadaire à publier un plan des locaux du PiS avec une description détaillée des accès au bâtiment, des locaux et de l’accès au bureau de son président Jarosław Kaczyński ainsi que de ses habitudes précises avec indication des heures de présence de ce dernier. L’hebdomadaire Newsweek Polska, propriété du groupe médiatique germano-suisse Ringier Axel Spinger (qui s’inquiète du projet de déconcentration-repolonisation des médias porté par Kaczyński), est un des organes de presse les plus violemment anti-PiS et anti-Kaczyński du paysage médiatique polonais. Il regorge d’articles extrêmement militants et son rédacteur en chef, Tomasz Lis, était dès le début très engagé dans le mouvement de protestation du KOD.

En octobre 2010, le PiS avait déjà été victime d’un attentat par un partisan du parti libéral Plateforme civique (PO) du premier ministre Donald Tusk (quand le PiS, conservateur, était dans l’opposition). C’était dans son bureau de Lodz, où cet ancien membre du PO, Ryszard Cyba, était entré armé d’un pistolet dans le bureau et avait tué le conseiller municipal Marek Rosiak, en vidant son chargeur dans la pièce avant de blesser une autre personne au couteau, en essayant de l’égorger. Selon les témoins présents, l’attaquant criait qu’il haïssait le PiS et qu’il voulait tuer Kaczyński. Lors du jugement de Ryszard Cyba, il s’est avéré qu’il avait d’abord voulu préparer un attentat contre Jarosław Kaczyński avant de se replier sur une cible plus modeste en raison des mesures de protection dont bénéficiait le président du parti.

De la même manière, on a pu voir plus récemment aux États-Unis, avec l’attaque à l’arme automatique d’un partisan de Bernie Sanders contre un groupe de députés républicains, comment une certaine propagande de haine et de mépris des médias libéraux-libertaires vis-à-vis des politiciens jugés « populistes » peut parfois dégénérer en violences politiques. Dans ces conditions, la publication par un média du groupe Ringier Axel Springer d’informations pouvant faciliter la tâche de personnes mal intentionnées ne peut que susciter des questions. Dans son numéro du 12 juin 2017 (le numéro suivant), Newsweek conduit un entretien avec Robert Górski, comique et créateur d’une série télévisée parodiant Jarosław Kaczyński et son entourage au siège du PiS. Quand on lui demande s’il compte utiliser pour son film le plan du siège du PiS publié dans Newsweek, il répond : « ce plan fait penser à la cachette d’Osama bin Laden et un commando du KOD connaissant ainsi les heures de travail et les habitudes du président [du PiS] pourrait l’utiliser pour l’enlever. Cela ferait un excellent sujet pour un épisode, voire plusieurs. » . Sans commentaires.

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

34% récolté
Nous avons récolté 682€ sur 2.000€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Téléchargez l’application

L'Ojim sur iTunes Store