Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
L’hebdomadaire Newsweek Polska a‑t-il appelé à l’assassinat du leader du PiS Jarosław Kaczyński ?
Publié le 

25 juin 2017

Temps de lecture : 3 minutes
Accueil | Veille médias | L’hebdomadaire Newsweek Polska a‑t-il appelé à l’assassinat du leader du PiS Jarosław Kaczyński ?

L’hebdomadaire Newsweek Polska a‑t-il appelé à l’assassinat du leader du PiS Jarosław Kaczyński ?

Les médias français sont coutumiers des appels au meurtre de Donald Trump comme l’a fait récemment Laurent Ruquier. Le média américano-polonais Newsweek s’est distingué en appelant de manière indirecte à l’assassinat du leader du PIS, le parti conservateur polonais au pouvoir.

Le con­tre-ren­seigne­ment polon­ais (ABW) s’intéresse de près à un appel au meurtre du prési­dent du par­tie Droit et Jus­tice (PiS) Jarosław Kaczyńs­ki qui est par­ti d’un arti­cle paru dans l’édition polon­aise de l’hebdomadaire Newsweek. Cet appel, c’est un post sur la page Face­book du groupe fer­mé Odnowa (Renou­veau) qui est une frac­tion du Comité de défense de la démoc­ra­tie (Komitet Obrony Demokracji, KOD). Le KOD regroupe les gens qui organ­isent des man­i­fes­ta­tions de rue, de moins en moins nom­breuses, depuis la vic­toire du PiS aux élec­tions prési­den­tielles puis lég­isla­tives en 2015. Le post sig­nalé par un inter­naute à l’ABW a ensuite été dif­fusé dans d’autres groupes Face­book. Voici ce qu’il dis­ait : Si quelqu’un aimerait con­naître exacte­ment le bureau du PiS et les habi­tudes qui y règ­nent, je vous con­seille l’article “Pod kloszem par­tii” [Dans la bulle du par­ti, NDLR] (Newsweek n° 24, 5–11.06.2017, p. 12–17) et les sché­mas qui s’y trou­vent et que je colle ci-dessous. Ils peu­vent don­ner des indi­ca­tions pré­cieuses sur l’emplacement et la nature des obsta­cles qu’on y ren­con­tre pour arriv­er au bureau du chef de notre État. Tous ces obsta­cles sont fran­chiss­ables si l’on met au point un bon plan. […] Il ne me reste qu’à souhaiter une entrée réussie, la réal­i­sa­tion de la mis­sion et une dis­pari­tion sans prob­lème. Pour quel butin/quelle récom­pense ? La grat­i­tude du peu­ple ! Cela a une valeur ines­timable ».

Si l’ABW s’intéresse à l’auteur de ce post et pas à l’article même de Newsweek, on peut se pos­er des ques­tions sur les moti­va­tions qui ont poussé cet heb­do­madaire à pub­li­er un plan des locaux du PiS avec une descrip­tion détail­lée des accès au bâti­ment, des locaux et de l’accès au bureau de son prési­dent Jarosław Kaczyńs­ki ain­si que de ses habi­tudes pré­cis­es avec indi­ca­tion des heures de présence de ce dernier. L’hebdomadaire Newsweek Pol­s­ka, pro­priété du groupe médi­a­tique ger­mano-suisse Ringi­er Axel Spinger (qui s’inquiète du pro­jet de décon­cen­tra­tion-repoloni­sa­tion des médias porté par Kaczyńs­ki), est un des organes de presse les plus vio­lem­ment anti-PiS et anti-Kaczyńs­ki du paysage médi­a­tique polon­ais. Il regorge d’articles extrême­ment mil­i­tants et son rédac­teur en chef, Tomasz Lis, était dès le début très engagé dans le mou­ve­ment de protes­ta­tion du KOD.

En octo­bre 2010, le PiS avait déjà été vic­time d’un atten­tat par un par­ti­san du par­ti libéral Plate­forme civique (PO) du pre­mier min­istre Don­ald Tusk (quand le PiS, con­ser­va­teur, était dans l’opposition). C’était dans son bureau de Lodz, où cet ancien mem­bre du PO, Ryszard Cyba, était entré armé d’un pis­to­let dans le bureau et avait tué le con­seiller munic­i­pal Marek Rosi­ak, en vidant son chargeur dans la pièce avant de bless­er une autre per­son­ne au couteau, en essayant de l’égorger. Selon les témoins présents, l’attaquant cri­ait qu’il haïs­sait le PiS et qu’il voulait tuer Kaczyńs­ki. Lors du juge­ment de Ryszard Cyba, il s’est avéré qu’il avait d’abord voulu pré­par­er un atten­tat con­tre Jarosław Kaczyńs­ki avant de se repli­er sur une cible plus mod­este en rai­son des mesures de pro­tec­tion dont béné­fi­ci­ait le prési­dent du par­ti.

De la même manière, on a pu voir plus récem­ment aux États-Unis, avec l’attaque à l’arme automa­tique d’un par­ti­san de Bernie Sanders con­tre un groupe de députés répub­li­cains, com­ment une cer­taine pro­pa­gande de haine et de mépris des médias libéraux-lib­er­taires vis-à-vis des politi­ciens jugés « pop­ulistes » peut par­fois dégénér­er en vio­lences poli­tiques. Dans ces con­di­tions, la pub­li­ca­tion par un média du groupe Ringi­er Axel Springer d’informations pou­vant faciliter la tâche de per­son­nes mal inten­tion­nées ne peut que sus­citer des ques­tions. Dans son numéro du 12 juin 2017 (le numéro suiv­ant), Newsweek con­duit un entre­tien avec Robert Górs­ki, comique et créa­teur d’une série télévisée par­o­di­ant Jarosław Kaczyńs­ki et son entourage au siège du PiS. Quand on lui demande s’il compte utilis­er pour son film le plan du siège du PiS pub­lié dans Newsweek, il répond : « ce plan fait penser à la cachette d’Osama bin Laden et un com­man­do du KOD con­nais­sant ain­si les heures de tra­vail et les habi­tudes du prési­dent [du PiS] pour­rait l’utiliser pour l’enlever. Cela ferait un excel­lent sujet pour un épisode, voire plusieurs. » . Sans com­men­taires.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision