Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Les syndicats de la presse changent de dirigeants

13 juillet 2014

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Les syndicats de la presse changent de dirigeants

Les syndicats de la presse changent de dirigeants

13 juillet 2014

Temps de lecture : < 1 minute

Les deux principaux syndicats de la presse française, le Syndicat de la presse quotidienne nationale et l’Association de la presse d’information politique et générale, viennent de changer leurs dirigeants.

Pour le pre­mier, c’est Fran­cis Morel, prési­dent du groupe Les Échos, qui a été désigné pour suc­céder à Marc Feuil­lée, directeur général du groupe Figaro. Quant au sec­ond, c’est Georges Sanerot, prési­dent du direc­toire du groupe Bayard, qui a pris la tête de l’AIPG.

Par­mi les nom­breuses batailles menées par le SPQN fig­ure la tran­si­tion de la presse vers le numérique : séduire et fidélis­er près de 25 mil­lions de nou­veaux lecteurs sur les sites d’in­for­ma­tion n’é­tait pas une mince affaire. Aus­si, la SPQN compte à son pal­marès la négo­ci­a­tion des solu­tions pour sauver le sys­tème de dis­tri­b­u­tion de la presse.

À son nou­veau poste, Fran­cis Morel s’est dit « per­son­nelle­ment très con­fi­ant dans l’avenir de la presse quo­ti­di­enne nationale qui, grâce à des mar­ques fortes sur le papi­er et le numérique, a dévelop­pé et fidélisé son lectorat ». 

Pour l’AIPG, il s’a­gi­ra de réaf­firmer « l’u­til­ité répub­li­caine » de la presse d’in­for­ma­tion poli­tique et générale, per­me­t­tant d’é­clair­er et d’ap­pro­fondir le juge­ment du citoyen dans un monde d’in­for­ma­tion omniprésente.

Crédit pho­to : DR

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés