Accueil | Actualités | Médias | Les journalistes de L’Express et L’Expansion ne veulent pas de Drahi
Pub­lié le 21 décembre 2014 | Éti­quettes : , , , , , ,

Les journalistes de L’Express et L’Expansion ne veulent pas de Drahi

Dans un communiqué commun, les rédactions de L'Express et de L'Expansion exécutent un tir de barrage contre deux potentiels racheteurs de leurs magazines que sont Patrick Drahi et Marc Laufer.

Les journalistes estiment que, « ces dernières années, la gestion de Patrick Drahi dans le secteur des médias et celle de Marc Laufer se sont caractérisées par une politique low cost doublée de plans de départs massifs (Libération, La Tribune) » et craignent que le même sort ne leur soit réservé.

Ils expriment ainsi « leurs plus vives préoccupations quant aux négociations en cours » pour le rachat des magazines récemment mis en vente par le groupe belge Roularta. Comme nous vous l'informions il y a peu, l'homme d'affaires israélien Patrick Drahi, associé à Marc Laufer, s'est dernièrement allié au Figaro pour muscler son offre de reprise.

Mais pour les rédactions de L'Express et de L'Expansion, ces derniers ne garantissent pas les principes « d'indépendance et de qualité de l'information ». « Un tel rachat se traduirait par un démantèlement du groupe aux conséquences sociales lourdes », poursuivent-ils.

Reste à savoir si cette opposition des journalistes va favoriser ou non les autres offres, avec en particulier celle du groupe Vivendi de Vincent Bolloré.

Voir notre infographie du groupe Roularta

Crédit photo : capture d’écran vidéo Euronext TV via Youtube (DR)

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This