Accueil | Actualité de l'Ojim | Les Assises du journalisme cette année à Metz
Pub­lié le 30 octobre 2013 | Éti­quettes : , , , ,

Les Assises du journalisme cette année à Metz

Après Strasbourg et Poitiers, la 7ème édition des Assises Internationales du Journalisme et de l'Information aura lieu cette année à l'Arsenal de Metz, les 5, 6 et 7 novembre 2013, avec la participation de l’Observatoire du Webjournalisme.

Au programme, entre autres : une exposition sur le thème « photographier la guerre », une rencontre avec les jeunes journalistes collégiens et lycéens, suivi d’un débat d’actualité sur le thème « photographier la guerre en Syrie ». Divers ateliers se tiendront chaque matinée sur le thème du journalisme dans notre société et des nouvelles pratiques. Aussi, les Assises recevront deux intervenants : Gerard Ryle, journaliste australien récompensé plusieurs fois pour ses enquêtes sur des fraudes financières, et Cory Haik, responsable du développement du projet de « fact checking » au Washington Post.

La ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, originaire de la région, fera également une intervention. Les Assises souhaitent, avec la collaboration des « Entretiens du Web Journalisme » créés par Arnaud Mercier et l’Université de Lorraine, que cette « manifestation soit plus que jamais le lieu de prospective et de réflexion sur les nouvelles pratiques liées à la révolution numérique ».

A noter enfin que l’Ojim y sera représenté en la personne de son président, Claude Chollet.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This