Accueil | Actualités | Médias | L’écoute des podcasts radio progresse
Pub­lié le 24 juillet 2012 | Éti­quettes : , , , , , , ,

L’écoute des podcasts radio progresse

Les auditeurs de radio montrent un intérêt croissant pour l’écoute de la radio « en rattrapage » via les podcasts, que ce soit par abonnement ou en téléchargement à l’unité : ils sont près de 8 sur 10 à écouter les podcasts téléchargés, contre 7 sur 10 il y a un an.

Menée pour la deuxième année consécutive, l’étude porte sur les comportements d’écoute des podcasteurs, sur la base des stations de radio mesurées par Médiamétrie-eStat dans le cadre de la mesure des Podcasts*.
Sur un mois, les podcasteurs téléchargent en moyenne 15,5 podcasts et en écoutent 12,1, soit 78% des podcasts téléchargés qui sont écoutés. Campagne présidentielle, développement de l’offre, et ancrage de cette pratique ont probablement contribué à la progression de cette écoute par rapport à 2011 : 69% des podcasts téléchargés étaient écoutés.

Les plus adeptes des podcasts sont les 25-34 ans, les Catégories Socio Professionnelles Supérieures et les habitants de la Région Parisienne : les « pionniers » des podcasts.

L’ordinateur : principal support d’écoute des podcasts… pour une écoute qui a le plus souvent lieu à domicile

Si les auditeurs sont plus nombreux à écouter leurs podcasts sur un ordinateur et à domicile, cette étude montre également l’intérêt de l’offre en situation de mobilité. Ainsi, les plus « gros consommateurs » de podcasts sont ceux qui les écoutent sur un téléphone mobile – ils en écoutent en moyenne 17,2 par mois (contre 10 par mois chez ceux qui les écoutent sur un ordinateur) – et ceux qui les écoutent en déplacement : 15,8 podcasts écoutés en moyenne par mois (contre 10,8 par mois chez ceux qui les écoutent à domicile).

*Stations étudiées : Europe 1, France Bleu, France Culture, France Info, France Inter, France Musique, Le Mouv' et RTL.

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux