Accueil | Actualités | Médias | Le Télégramme s’oriente vers le multimédia
Pub­lié le 29 janvier 2014 | Éti­quettes : , ,

Le Télégramme s’oriente vers le multimédia

Le journal Le Télégramme a lancé, mardi 28 janvier, plusieurs nouvelles formules papier et internet axées autour du multimédia.

Pour l'occasion, un « pôle audiovisuel » a même été crée, symbole de « l'ambition du groupe à l'avenir », a annoncé à l'AFP Hubert Coudurier, directeur de l'information du journal breton. « L'objectif, c'est de développer ce pôle audiovisuel ne serait-ce que parce qu'aujourd'hui la publicité se fixe beaucoup plus sur la vidéo que sur le reste », a-t-il ajouté.

Des reporters consacrés exclusivement à l'audiovisuel auront pour mission d'augmenter le nombre de vidéos diffusées sur le site du Télégramme. Celui-ci espère ainsi tirer profit du caractère très viral de ce genre de contenu. M. Coudurier souhaite faire de ce site un « pivot de l'information » adapté à tout support de lecture.

En parallèle, l'offre a également été revue. Auparavant, celle-ci proposait aux lecteurs du contenu entièrement gratuit et du contenu payant réservés aux abonnés numériques. Désormais, le site passe en modèle « paywall » : chaque lecteur pourra consulter jusqu'à 6 articles par mois avant de devoir s'inscrire pour en lire d'avantage.

Concernant l'édition papier, M. Coudurier a mis en place une formule « plus aérée, plus élégante, plus en couleur et avec davantage d'infographies ». Celui-ci a également mis l'accent sur les enquêtes, reportages et autres contenus plus approfondis. Le prix, 90 centimes en semaine, reste inchangé.

L'investissement pour cette nouvelle formule se porte à hauteur de 5 millions d'euros. Le Télégramme diffuse chaque jour 207 037 exemplaires dans le Finistère, les Côtes-d'Armor et le Morbihan. Son site internet est au 9ème rang de la PQR avec 200 000 visiteurs uniques par jour.

Crédit photo : alexispz via Flickr (cc)

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This