Le Télégramme s’oriente vers le multimédia

Le journal Le Télégramme a lancé, mardi 28 janvier, plusieurs nouvelles formules papier et internet axées autour du multimédia.

Pour l’occasion, un « pôle audiovisuel » a même été crée, symbole de « l’ambition du groupe à l’avenir », a annoncé à l’AFP Hubert Coudurier, directeur de l’information du journal breton. « L’objectif, c’est de développer ce pôle audiovisuel ne serait-ce que parce qu’aujourd’hui la publicité se fixe beaucoup plus sur la vidéo que sur le reste », a-t-il ajouté.

Des reporters consacrés exclusivement à l’audiovisuel auront pour mission d’augmenter le nombre de vidéos diffusées sur le site du Télégramme. Celui-ci espère ainsi tirer profit du caractère très viral de ce genre de contenu. M. Coudurier souhaite faire de ce site un « pivot de l’information » adapté à tout support de lecture.

En parallèle, l’offre a également été revue. Auparavant, celle-ci proposait aux lecteurs du contenu entièrement gratuit et du contenu payant réservés aux abonnés numériques. Désormais, le site passe en modèle « paywall » : chaque lecteur pourra consulter jusqu’à 6 articles par mois avant de devoir s’inscrire pour en lire d’avantage.

Concernant l’édition papier, M. Coudurier a mis en place une formule « plus aérée, plus élégante, plus en couleur et avec davantage d’infographies ». Celui-ci a également mis l’accent sur les enquêtes, reportages et autres contenus plus approfondis. Le prix, 90 centimes en semaine, reste inchangé.

L’investissement pour cette nouvelle formule se porte à hauteur de 5 millions d’euros. Le Télégramme diffuse chaque jour 207 037 exemplaires dans le Finistère, les Côtes-d’Armor et le Morbihan. Son site internet est au 9ème rang de la PQR avec 200 000 visiteurs uniques par jour.

Crédit photo : alexispz via Flickr (cc)