Accueil | Actualités | Médias | Le JT de France 2 : pas neutre selon Pujadas
Pub­lié le 18 février 2013 | Éti­quettes : ,

Le JT de France 2 : pas neutre selon Pujadas

Invité par Ali Baddou dans La Nouvelle Édition ce lundi sur Canal +, David Pujadas, co-auteur avec Hassen Chalghoumi d'Agissons avant qu'il ne soit trop tard (2013), a admis que son journal télévisé n'était pas neutre.

Voici leur échange retranscrit :

- Du coup, on se dit que David Pujadas n'est pas si neutre que ça...

- Mais, honnêtement, je pense que si vous regardez le journal (télévisé), vous sentez qu'il n'y a pas forcément de neutralité, qu'il y a des convictions. Alors, ce n'est pas des convictions comme on les imagine : pour tel candidat ou pour tel parti ou pour tel truc. Ça, honnêtement, je pense que beaucoup d'entre nous... Quand on est journaliste, on est surtout dans le doute, dans le questionnement... Mais des convictions de se dire, simplement : attention, il y a un immense malentendu qui est en train de naître, entre la France et sa communauté musulmane. Il y a un risque aussi, de cette communauté musulmane, qu'elle se radicalise, ces convictions-là, oui, bien sûr.

Outre que le doute et le questionnement amènent manifestement à voter massivement à gauche, on comprend que le choix du reportage diffusé en décembre 2012 dans le JT de 20h, qui résumait les chômeurs à une mère de famille nombreuse catholique pratiquante, n'était peut-être pas si innocent que cela !

Crédit photo : DR

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.