Accueil | Actualités | Médias | Le directeur des programmes de France 3 démissionne
Pub­lié le 3 mai 2014 | Éti­quettes : , ,

Le directeur des programmes de France 3 démissionne

Le directeur des programmes de France 3, Thierry Langlois, a présenté sa démission et quittera la chaîne le 18 juillet prochain, a confirmé Le Monde après une information de puremedias.com.

« Si Thierry Langlois a démissionné, c'est qu'il considérait que pour mener à bien sa stratégie, il lui manquait certaines garanties », a confié un cadre de la chaîne. Un autre cadre ajoute que « la fin du mandat de Rémy Pflimlin dans un an pousse peut-être certains à aller voir ailleurs ». En toile de fond, le conflit territorial avec France 2 ferait partie des raisons de ce départ.

En effet, M. Langlois aurait reproché à Rémy Pflimlin, ainsi qu'au directeur des antennes du groupe, Bruno Patino, d'accorder trop souvent des arbitrages en faveur de France 2. Il estimerait notamment que France 2 ferait trop d'intrusions dans les domaines de l'histoire, du patrimoine et des territoires, normalement réservés à France 3.

« On monte trop en épingle les désaccords entre France 3 et France 2. Il y également de très fortes tensions internes à France 3, où Thierry Langlois ne dirige que la partie nationale et François Guilbeau le puissant réseau régional », a souligné de son côté un cadre du groupe. Parmi ces tensions, la question de la régionalisation de France 3 est dominante. Quand Thierry Langlois voulait donner une qualification régionale aux programmes nationaux de la chaîne, certains élus voulaient quant à eux augmenter la part des programmes des antennes régionales sur l'antenne nationale.

Il s'agit du deuxième départ de France Télévisions en un an après celui de Philippe Vilamitjana de France 2 en octobre 2013.

Crédit photo : capture d'écran vidéo Europe 1 via Dailymotion (DR)


Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This