Accueil | Actualités | Médias | Le directeur des programmes de France 3 démissionne
Pub­lié le 3 mai 2014 | Éti­quettes : , ,

Le directeur des programmes de France 3 démissionne

Le directeur des programmes de France 3, Thierry Langlois, a présenté sa démission et quittera la chaîne le 18 juillet prochain, a confirmé Le Monde après une information de puremedias.com.

« Si Thierry Langlois a démissionné, c'est qu'il considérait que pour mener à bien sa stratégie, il lui manquait certaines garanties », a confié un cadre de la chaîne. Un autre cadre ajoute que « la fin du mandat de Rémy Pflimlin dans un an pousse peut-être certains à aller voir ailleurs ». En toile de fond, le conflit territorial avec France 2 ferait partie des raisons de ce départ.

En effet, M. Langlois aurait reproché à Rémy Pflimlin, ainsi qu'au directeur des antennes du groupe, Bruno Patino, d'accorder trop souvent des arbitrages en faveur de France 2. Il estimerait notamment que France 2 ferait trop d'intrusions dans les domaines de l'histoire, du patrimoine et des territoires, normalement réservés à France 3.

« On monte trop en épingle les désaccords entre France 3 et France 2. Il y également de très fortes tensions internes à France 3, où Thierry Langlois ne dirige que la partie nationale et François Guilbeau le puissant réseau régional », a souligné de son côté un cadre du groupe. Parmi ces tensions, la question de la régionalisation de France 3 est dominante. Quand Thierry Langlois voulait donner une qualification régionale aux programmes nationaux de la chaîne, certains élus voulaient quant à eux augmenter la part des programmes des antennes régionales sur l'antenne nationale.

Il s'agit du deuxième départ de France Télévisions en un an après celui de Philippe Vilamitjana de France 2 en octobre 2013.

Crédit photo : capture d'écran vidéo Europe 1 via Dailymotion (DR)


Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This