Accueil | Actualités | Médias | Le CSA veut « moderniser » les règles pour les périodes électorales
Pub­lié le 14 septembre 2015 | Éti­quettes :

Le CSA veut « moderniser » les règles pour les périodes électorales

Pour s'adapter aux nouveaux enjeux électoraux, le CSA souhaite, entre autres, autoriser la publication des sondages jusqu'à la veille des élections.

Jusqu'à présent, les médias devaient en effet s'abstenir de publier des estimations du vendredi minuit au dimanche 20 heures, et ce en vertu d'une loi datant de 1977 (qui n'a pas évolué malgré l'apparition d'internet).

Le CSA compte également revoir l'équité du temps de parole des candidats durant la période « intermédiaire » (de la publication de la liste des candidats jusqu'à la veille de l'ouverture de la campagne électorale) en optimisant sa conception des expositions médiatiques.

Pour ce qui est des primaires, une nouveauté dans le monde politique, le Conseil entend empêcher que le parti organisateur n’inonde les médias de son actualité interne, au détriment des autres partis, mais aussi veiller à l'égalité du temps de parole entre les candidats de cette même primaire.

Des propositions qui devront bien entendu être adoptées par le Parlement avant que le Code électoral ne les prenne en compte.

Crédit photo : Andrey_Popov via Shutterstock (DR)

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

5% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 100,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux