L'Observatoire du journalisme est en régime d'été jusqu'au 22 août : au programme, les rediffusions de nos meilleures publications du premier semestre 2022.
Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Le CSA met en demeure Radio Courtoisie

19 septembre 2013

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Le CSA met en demeure Radio Courtoisie

Le CSA met en demeure Radio Courtoisie

19 septembre 2013

Temps de lecture : 2 minutes

Qui a dit que le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel ne servait à rien ?

Il est vrai qu’au regard de la vul­gar­ité et de la bêtise des émis­sions de téléréal­ité, du développe­ment expo­nen­tiel des pro­grammes pornographiques et para-pornographiques, de la par­tial­ité per­ma­nente de l’in­for­ma­tion et des dis­pro­por­tions de temps de parole accordé aux dif­férents courants poli­tiques, on pou­vait légitime­ment s’in­ter­roger sur l’ef­fi­cience du con­trôle effec­tué par cette insti­tu­tion dirigée par Olivi­er Schrameck, l’an­cien directeur de cab­i­net de Lionel Jospin.

On est aujour­d’hui ras­suré, en apprenant qu’à la suite de son Assem­blée plénière du 24 juil­let dernier, le CSA a, le 11 sep­tem­bre, mis en demeure Radio Cour­toisie pour « man­que­ment aux oblig­a­tions déon­tologiques » et encour­age­ment à des « com­porte­ments dis­crim­i­na­toires à l’égard de per­son­nes à rai­son de leur appar­te­nance ou non-appar­te­nance, vraie ou sup­posée, à une eth­nie, une nation, une race ou une reli­gion déter­minée ».

La rai­son de cette procé­dure ? Les pro­pos jugés exces­sifs tenus sur le mariage gay et l’is­lam au cours de l’émission « Le Libre Jour­nal d’Henry de Lesquen » dif­fusée par Radio Cour­toisie le 27 mai 2013, « sans qu’aucun des invités en plateau n’exprime d’opinion con­traire ou nuancée », comme l’indique le CSA. Dans cette émis­sion, le directeur d’an­tenne et prési­dent de Radio Cour­toisie avait notam­ment qual­i­fié le mariage homo­sex­uel « d’ab­ject et con­tre-nature » et com­paré l’is­lam à une « men­ace pour l’i­den­tité nationale française ».

Ce noble souci de mesure et d’im­par­tial­ité exprimé par le CSA sur­pren­dra toute­fois ceux des audi­teurs et téléspec­ta­teurs des grands médias nationaux qui ont eu l’impression d’assister durant plusieurs mois à une intense pro­pa­gande en faveur de l’u­nion des cou­ples du même sexe.

Radio Cour­toisie, le seul média hertzien à avoir fait enten­dre une voix claire­ment dis­cor­dante dans ce con­cert médi­a­tique, se voit donc reprocher sa posi­tion dis­si­dente et est mise en demeure de la corriger.

Un « deux poids/deux mesures » de la part du CSA qui a immé­di­ate­ment déclenché l’ire de nom­breux inter­nautes, notam­ment ceux issus de la mou­vance de la Manif pour tous, voy­ant là une nou­velle expres­sion de la « dic­tature social­iste » et de sa volon­té de faire taire les opin­ions divergentes.

Une page face­book a ain­si rapi­de­ment été mise en place pour défendre « la radio du pays réel et de la fran­coph­o­nie » con­tre ce qui est con­sid­éré comme une ten­ta­tive d’in­tim­i­da­tion et de censure.

La mise en demeure du CSA est une procé­dure qui peut être suiv­ie de sanc­tions telle que des amendes, voire une sus­pen­sion de diffusion.

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés