Accueil | Actualités | Médias | Le chiffre d’affaires global de la presse française en baisse
Pub­lié le 26 août 2014 | Éti­quettes :

Le chiffre d’affaires global de la presse française en baisse

Selon les chiffres (provisoires) du ministère de la Culture et de la Communication, le chiffre d'affaires global de la presse française est en recul sur l'année 2013.

Par rapport à 2012, le CA recule de 5,3 % à 8,255 milliards d'euros. Outre ces chiffres, tous les autres indicateurs sont en baisse : la vente au numéro baisse de 5,91 % et la publicité de 8,23 %, toujours par rapport à 2012. Seuls les abonnements résistent un peu mieux en n’affichant qu'une légère baisse de 0,78 %.

« La presse écrite s’installe maintenant de façon durable dans une phase négative », a estimé le ministère dans un communiqué. Et le numérique n'est, pour l'heure, pas encore assez important pour corriger cette baisse. En 2013, il ne représentait que 5,19 % du chiffre d'affaires global.

Cependant, de grosses variations sont à relever. « L’augmentation de la part émanant du chiffre d’affaires internet est exponentielle pour la presse gratuite d’annonces en mutation (+43,74 % entre 2012 et 2013, surtout parce que son chiffre d’affaires global ne fait que baisser) et presque égale pour la presse locale (0,38 %) », écrit Libération.

Crédit photo : Palagret via Flickr (cc)

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This