Accueil | Actualités | Médias | LCP : Un documentaire pro-GPA diffusé… dix fois
Pub­lié le 26 juin 2013 | Éti­quettes : , ,

LCP : Un documentaire pro-GPA diffusé… dix fois

Depuis vendredi dernier, un documentaire de Delphine Lanson intitulé « Naître Père » est diffusé sur la chaine parlementaire LCP. Il raconte l’histoire de Jérôme et François, pacsés depuis 13 ans, qui ont eu des jumeaux grâce au recours d’une mère porteuse américaine.

Le film, qualifié de niais par Marie-Noëlle Tranchant lors de sa sortie en salle ne soulève aucun problème d’ordre moral posé par cette pratique, se contentant de jouer sur les sentiments et sur l’affect. « Le style nouveau est arrivé : c’est une forme de réalisme-socialiste adaptée au despotisme doux d’aujourd’hui. Au lieu des ouvrières au sourire éclatant sur fond de kolkhoze et de moissons blondes, on a un couple gay au sourire ému sur fond de pouponnière. Mais c’est la même imagerie naïve, le même triomphalisme porteur des lendemains qui chantent », écrivait la critique cinéma du Figaro.

Non content d’être un film de propagande, ce documentaire va être diffusé… 10 fois ! Choqué, le député UMP Daniel Fasquelle a écrit au président de LCP, Gérard Leclerc. « Je m’interroge sur l’opportunité de diffuser un tel documentaire portant sur une pratique illégale en France », a-t-il notamment signifié avant de se demander si des débats étaient prévus « ainsi que d’autres reportages qui pourraient apporter un regard plus objectif et moins idyllique » sur le sujet. Mais pour Gérard Leclerc, cette œuvre « entre dans [la] politique éditoriale [de la chaîne], qui est de traiter toutes les grandes questions de société ». Quant au débat réclamé, il se dit prêt à le refaire, d’autant que « la question de la GPA va revenir avec la PMA ». Tiens, on croyait la question réglée ?

Source : Le Figaro du 25 juin 2013 - crédit photo : DR

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This