Accueil | Actualités | Médias | Laurent Ruquier à la rescousse après l’échec de Sophia Aram
Pub­lié le 12 décembre 2013 | Éti­quettes : , ,

Laurent Ruquier à la rescousse après l’échec de Sophia Aram

Pour se remettre de la catastrophe Sophia Aram, France 2 a fait appel à une valeur sûre.

À partir du 20 janvier 2014, Laurent Ruquier animera une émission chaque jour de 18h30 à 20h. Une tranche d’avant-soirée autrefois occupée par Sophia Aram avec son émission « Jusqu’ici tout va bien », qui avait été un échec d’audience cuisant (3 %) avant d’être déprogrammée début décembre.

La nouvelle émission de Laurent Ruquier, intitulée « L’émission pour tous », se composera d’une première partie autour de l’actualité suivie d’une seconde autour d’un invité. Le plateau sera occupé par des chroniqueurs et l’émission entrecoupée de petits sketches. L’objectif : « arriver à reconquérir 10% de part d'audience et plus », a expliqué Thierry Thuillier, directeur des programmes de la chaîne, au Parisien. Ce dernier compte sur un « succès progressif ».

Pour l’occasion, l’émission de Nagui, « N’oubliez pas les paroles », sera avancée de 18h50 à 17h15. Un choix que l’autre animateur vedette de la chaîne confie « ne pas comprendre », blâmant la création d’un nouveau talk-show « face à tous les talks déjà existant et lancés depuis belle lurette pour certains ».

Voir aussi notre portrait de Laurent Ruquier

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux