Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don

8 avril 2015

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | La ministre de la Culture met RTL et Europe 1 en colère

La ministre de la Culture met RTL et Europe 1 en colère

Interrogée sur le conflit qui se poursuit au sein de Radio France au micro de France Inter, la ministre de la Culture, Fleur Pellerin, s’est laissée aller à une comparaison qui n’est pas passée inaperçue.

« Quand on écoute France Inter, on n’é­coute pas RTL. Mal­gré tout le respect que j’ai pour RTL ou Europe 1. Il y a une mis­sion spé­ci­fique de décryptage de l’in­for­ma­tion, d’ac­cès à la cul­ture », a‑t-elle déclaré. Des pro­pos mal­adroits qui ont fait vive­ment réa­gir dans les rangs des deux sta­tions privées con­cernées.

Sur Twit­ter, le jour­nal­iste d’Europe 1 Thomas Sot­to a invité la min­istre à écouter sa sta­tion. « Vous serez aba­sour­die d’y trou­ver ET de l’in­for­ma­tion ET du décryptage », a‑t-il lancé. De son côté, Jean-Michel Aphatie inter­roge : « Fleur Pel­lerin sait-elle que RTL a aus­si une mis­sion spé­ci­fique de décryptage de l’in­for­ma­tion et qu’elle ne coûte pas 1 euro à l’É­tat ? »

Dès le lende­main, le député UMP Damien Abad a demandé à la min­istre de s’ex­cuser auprès des deux radios devant l’Assem­blée Nationale, ce qu’a refusé Mme Pel­lerin. « Tous ceux qui ont l’hon­nêteté intel­lectuelle d’avoir écouté en entier mes pro­pos savent très bien ce que j’ai voulu dire. Ici per­son­ne ne niera qu’il y a une sin­gu­lar­ité du ser­vice pub­lic, je n’ai pas eu de con­sid­éra­tions méprisantes à l’é­gard des radios privées », a‑t-elle expliqué.

Voir notre infographie de Radio France

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Sonia Devillers

PORTRAIT — Née le 31 jan­vi­er 1975, Sonia Dev­illers est la fille de l’architecte Chris­t­ian Dev­illers. Jour­nal­iste sur France Inter, anci­enne du Figaro, elle s’occupe de cul­ture et des médias sur le ser­vice pub­lic et est en même temps la voix de la bobosphère, tou­jours prête à pour­fendre les « fachos » de Valeurs Actuelles et à offrir un refuge com­plaisant à Aude Lancelin, patronne d’un Média en pleine tour­mente.

Laurent Ruquier

PORTRAIT — Lau­rent Ruquier est né le 24 févri­er 1963 au Havre (Seine-Mar­itime). Tour à tour ani­ma­teur, présen­ta­teur, humoriste, pro­duc­teur et directeur de théâtre, Lau­rent Ruquier est omniprésent dans le Paysage audio­vi­suel français (PAF).

Michel Denisot

PORTRAIT — Michel Denisot est né en avril 1945 à Buzançais en Indre, il est jour­nal­iste, pro­duc­teur et ani­ma­teur de télévi­sion, il a égale­ment été prési­dent de deux clubs de foot­ball français.

Laetitia Avia

PORTRAIT — Laeti­tia Avia : « Kara­ba la sor­cière, pourquoi es-tu si méchante ? » Née en 1985 à Livry-Gar­gan de par­ents togo­lais, Laëti­tia Avia a con­nu le par­cours qui fait l’orgueil d’une République s’efforçant pénible­ment de main­tenir un sem­blant d’apparences méri­to­cra­tiques.

Patrick Drahi

PORTRAIT — À la tête d’un empire économique colos­sal, Patrick Drahi a com­mencé à s’intéresser aux médias à par­tir des années 2000, rachetant Libéra­tion, L’Express, L’Expansion, Stu­dio Ciné Live, Lire, Mieux vivre votre argent, Clas­si­ca, etc., avant de lorgn­er vers le groupe Nex­tRa­dioTV.