Accueil | Actualités | Médias | La ministre de la Culture met RTL et Europe 1 en colère
Pub­lié le 8 avril 2015 | Éti­quettes : , , , ,

La ministre de la Culture met RTL et Europe 1 en colère

Interrogée sur le conflit qui se poursuit au sein de Radio France au micro de France Inter, la ministre de la Culture, Fleur Pellerin, s'est laissée aller à une comparaison qui n'est pas passée inaperçue.

« Quand on écoute France Inter, on n'écoute pas RTL. Malgré tout le respect que j'ai pour RTL ou Europe 1. Il y a une mission spécifique de décryptage de l'information, d'accès à la culture », a-t-elle déclaré. Des propos maladroits qui ont fait vivement réagir dans les rangs des deux stations privées concernées.

Sur Twitter, le journaliste d'Europe 1 Thomas Sotto a invité la ministre à écouter sa station. « Vous serez abasourdie d'y trouver ET de l'information ET du décryptage », a-t-il lancé. De son côté, Jean-Michel Aphatie interroge : « Fleur Pellerin sait-elle que RTL a aussi une mission spécifique de décryptage de l'information et qu'elle ne coûte pas 1 euro à l'État ? »

Dès le lendemain, le député UMP Damien Abad a demandé à la ministre de s'excuser auprès des deux radios devant l'Assemblée Nationale, ce qu'a refusé Mme Pellerin. « Tous ceux qui ont l'honnêteté intellectuelle d'avoir écouté en entier mes propos savent très bien ce que j'ai voulu dire. Ici personne ne niera qu'il y a une singularité du service public, je n'ai pas eu de considérations méprisantes à l'égard des radios privées », a-t-elle expliqué.

Voir notre infographie de Radio France

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

19% récolté
Objec­tif : avril 2019 ! Nous avons récolté 375,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux