Accueil | Actualités | Médias | La mairie de Paris agacée par un reportage de M6 sur les HLM
Pub­lié le 22 septembre 2015 | Éti­quettes :

La mairie de Paris agacée par un reportage de M6 sur les HLM

Dimanche, l'émission « Capital », sur M6, s'est attirée les foudres de certains élus de Paris après un reportage sur l'attribution des logements sociaux.

D'après l'émission, une partie des HLM parisiens est en effet accessible à des ménages aux revenus plus que confortables (plus de 8 000 euros par mois pour certains), avec à la clé une réduction intéressant du loyer.

Pire : d'après les équipes de « Capital », qui s'appuient sur un rapport de la Cour des Comptes, les foyers très défavorisés ne constitueraient que 1,7 % du parc social de la ville alors qu'ils représentent près de 70 % des demandeurs.

Interrogé dans l'émission, Ian Brossat, adjoint (PCF) à la mairie de Paris en charge du logement, ne conteste pas les faits, assurant néanmoins que, depuis 2014, « nous avons très largement augmenté le nombre de logements très sociaux pour les familles ».

Pourtant, juste après la diffusion, dimanche 20 septembre, ce dernier s'en est pris aux journalistes qui ont réalisé le sujet. Mécontent que sa visite aux nouveaux occupants du HLM qu’occupait naguère Frigide Barjot, ancienne responsable de la Manif pour tous, ait été présentée comme un coup de com', Ian Brossat note sur Twitter qu'« il y avait la même semaine trois autres inaugurations » auxquelles M6 n'a pas participé.

Même mécontentement du côté d'Anthony Leroi, chef de cabinet de Brossat, qui dénonce des « chiffres faux » et des « explications coupées » au montage. « Le reportage que Capital consacre au logement social à Paris est assez proche de la manipulation... », estime-t-il.

Et de faire remarquer, toujours sur Twitter : « Capital, l'émission qui dénonce les "privilèges" des Français entre deux spots de pubs d'entreprises pratiquant l'optimisation fiscale. »

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux