Accueil | Actualités | Médias | La mairie de Paris agacée par un reportage de M6 sur les HLM
Pub­lié le 22 septembre 2015 | Éti­quettes :

La mairie de Paris agacée par un reportage de M6 sur les HLM

Dimanche, l'émission « Capital », sur M6, s'est attirée les foudres de certains élus de Paris après un reportage sur l'attribution des logements sociaux.

D'après l'émission, une partie des HLM parisiens est en effet accessible à des ménages aux revenus plus que confortables (plus de 8 000 euros par mois pour certains), avec à la clé une réduction intéressant du loyer.

Pire : d'après les équipes de « Capital », qui s'appuient sur un rapport de la Cour des Comptes, les foyers très défavorisés ne constitueraient que 1,7 % du parc social de la ville alors qu'ils représentent près de 70 % des demandeurs.

Interrogé dans l'émission, Ian Brossat, adjoint (PCF) à la mairie de Paris en charge du logement, ne conteste pas les faits, assurant néanmoins que, depuis 2014, « nous avons très largement augmenté le nombre de logements très sociaux pour les familles ».

Pourtant, juste après la diffusion, dimanche 20 septembre, ce dernier s'en est pris aux journalistes qui ont réalisé le sujet. Mécontent que sa visite aux nouveaux occupants du HLM qu’occupait naguère Frigide Barjot, ancienne responsable de la Manif pour tous, ait été présentée comme un coup de com', Ian Brossat note sur Twitter qu'« il y avait la même semaine trois autres inaugurations » auxquelles M6 n'a pas participé.

Même mécontentement du côté d'Anthony Leroi, chef de cabinet de Brossat, qui dénonce des « chiffres faux » et des « explications coupées » au montage. « Le reportage que Capital consacre au logement social à Paris est assez proche de la manipulation... », estime-t-il.

Et de faire remarquer, toujours sur Twitter : « Capital, l'émission qui dénonce les "privilèges" des Français entre deux spots de pubs d'entreprises pratiquant l'optimisation fiscale. »

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This