Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
La Croix va lancer son magazine hebdomadaire

23 juin 2019

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Veille médias | La Croix va lancer son magazine hebdomadaire

La Croix va lancer son magazine hebdomadaire

Accueil | Veille médias | La Croix va lancer son magazine hebdomadaire

La Croix va lancer son magazine hebdomadaire

23 juin 2019

Une enquête de Reuters a beau annoncer que le papier n’est plus la première source d’information (passant de 46% en 2013 à 18% en 2019) la presse quotidienne imprimée continue de se défendre. Parfois en s’adjoignant un magazine comme le projette le quotidien catholique La Croix.

Le magazine, appeau publicitaire

L’aventure du Figaro Mag­a­zine est assez exem­plaire, lancé comme un sup­plé­ment intel­lectuel de qual­ité, le sup­plé­ment du same­di s’est trans­for­mé en jaque­tte pour pub­lic­ités ciblées CSP+. Même chose dans un con­texte dif­férent, pour le Monde Mag­a­zine ven­du 4,80€ le ven­dre­di, impos­si­ble d’acheter le quo­ti­di­en sans le sup­plé­ment. Un mag­a­zine où la pub­lic­ité omniprésente rem­place avan­tageuse­ment les arti­cles de fond. On peut décou­vrir dans un autre sup­plé­ment du quo­ti­di­en du soir, celui du same­di (ven­du sans aug­men­ta­tion de prix) dénom­mé L’Epoque, de savoureux exem­ples de « brand adver­tis­ing », notre bonne vieille pub­lic­ité rédac­tion­nelle.

La Croix s’y met aussi

La Croix a un action­naire unique et bien­veil­lant, la con­gré­ga­tion des Assomp­tion­nistes qui con­trôle le groupe Bayard (La Croix, Pèlerin, Notre Temps, Pomme d’api, Phos­pho­re et d’autres). Un action­naire qui n’est pas réputé pour inter­venir dans la ligne édi­to­ri­ale mais veiller aux équili­bres économiques. C’est sans doute le respect de ces équili­bres qui a amené Pas­cal Ruf­fe­nacht, le prési­dent de Bayard, à annon­cer un mag­a­zine pour la ren­trée 2019.

On annonce une quin­zaine de jour­nal­istes, sans savoir si ceux-ci seront pris dans les effec­tifs actuels du quo­ti­di­en. Le mag­a­zine serait des­tiné aux 70000 abon­nés papi­er (l’essentiel de la dif­fu­sion du quo­ti­di­en, plus 20000 abon­nés numériques, le jour­nal est peu dif­fusé en kiosque) sans doute le same­di. Ruf­fe­nacht dans un entre­tien au Figaro du 11 juin 2019 revendique un « mag­a­zine apaisé, fait de ren­con­tres » et qui donne « des signes d’espérance, quand apparem­ment il n’y en a pas ». Une déf­i­ni­tion assez vague pour n’engager à rien. Sinon que la for­mule per­me­t­tra de cou­pler des pub­lic­ités quotidien/magazine, comme chez les aimables confrères.

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés