Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Le Monde et le brand advertising, soyez heureux !

12 septembre 2018

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Le Monde et le brand advertising, soyez heureux !

Le Monde et le brand advertising, soyez heureux !

Vous ignorez la signification de « brand advertising » : ne cherchez plus, c’est notre bonne vieille publicité rédactionnelle. La recette est simple, vous définissez un thème : la pluie par exemple. Vous faites un semblant d’article qui sera « illustré » par des parapluies, des imperméables, des chapeaux etc. Bien entendu les fabricants de ces objets paieront pour voir leur produits présents dans l’article, mais sans l’odieuse mention publicité. Illustration plaisante dans Le Monde daté des 9/10 septembre 2018 sur le phénomène des Box, ces abonnements auxquels vous souscrivez pour recevoir chaque mois une « boîte surprise » sur un thème donné. Le thème du quotidien du soir est « bien être et épanouissement personnel », florilège.

Des prix pour CSP+

Si vous voulez un « courant posi­tif » via hyp­nose, sophrolo­gie, réflex­olo­gie il vous en coûtera (sans abon­nement) de 49 à 179€, de quoi entretenir du posi­tif chez le vendeur. Pour « les clés de la félic­ité » vous paierez 29.90€ à l’unité (sans abon­nement) ce qui n’est pas si cher pour l’accès au bon­heur. Pour vivre selon les enseigne­ments du dalaï-lama comptez quand même à par­tir de 34.90€ par mois. C’est un peu trop ? alors rabat­tez vous sur l’abonnement men­su­el pour « l’art de vivre à la danoise » pour un mod­este 24.90€ par mois.

Le ridicule ne tue plus…

Mais il peut bless­er grave­ment. Les objets style dalaï-lama « déti­en­nent un sens spir­ituel, avec l’objectif de faire voy­ager l’abonné (sic), mais égale­ment de l’accompagner vers le bien-être et la paix intérieure ». Pour cela vous recevrez un bol chan­tant, un galet de sélénite pour « puri­fi­er l’intérieur de son cocon » (resic) , ou un car­il­lon feng­shui.

Si vous vous sen­tez plus danois que boud­dhiste , vous pou­vez « réen­chanter votre quo­ti­di­en », qui en a bien besoin, avec une brume pour le lit, un masque pour le vis­age et les astuces de la gen­tille Clem around the cor­ner qui vous con­seille pour amé­nag­er votre cocon (déjà puri­fié, voir supra, mais il vous faut alors deux souscrip­tions).

Vous êtes plus sen­si­ble au « dif­fuseur de posi­tif » d’une psy­cho­logue diplômée ? En ce cas « saupoudrez votre vie de bon­heur » avec un « sésame à la quié­tude » qui vous ini­tiera à l’étiomédecine ou aux mas­sages ayurvédiques. En une phrase, un cof­fret cadeau qui vous veut pro­fondé­ment du bien.

Enfin il faut bien « sor­tir de la per­ni­cieuse spi­rale du mal-être, se défaire du stress, de prob­lèmes ponctuels ou récur­rents ». Votre Hap­py Guide ren­ferme un sabli­er « un allié pour s’initier à l’art de la pause ». Et surtout un accès au groupe Face­book privé Happy’N Share pour partager réus­sites et états d’âme.

Ce char­mant exem­ple de brand adver­tis­ing est signé par une jour­nal­iste. Soyons char­i­ta­bles, taisons son nom, ne trou­blons pas son bon­heur déli­cate­ment acquis à tra­vers ces chères Box.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Ali Baddou

PORTRAIT — Ali Bad­dou n’est pas seule­ment présen­ta­teur-jour­nal­iste et pro­fesseur de philoso­phie poli­tique à Sci­ences-Po. Ce mem­bre de l’hyperclasse mon­di­ale est avant tout au cœur des réseaux de pou­voir maro­cains, français (mit­ter­ran­di­ens et social­istes) et médi­a­tiques.

Johan Hufnagel

PORTRAIT — Bien qu’il n’ait, pour un jour­nal­iste, pas écrit grand chose, Johan Huf­nagel n’en est pas moins par­venu à se hiss­er aux postes clés des médias où il a posé ses valis­es. Il n’y a là rien d’é­ton­nant : son secteur d’ac­tiv­ité n’est ni l’in­ves­ti­ga­tion, ni même la sim­ple rédac­tion, mais le numérique.

Laure Daussy

PORTRAIT — Lau­re Daussy, jour­nal­iste chez Arrêt sur images traque, tou­jours avec pugnac­ité et par­fois sec­tarisme, ce qu’elle con­sid­ère de façon axioma­tique comme des préjugés sex­istes, misog­y­nes, homo­phobes ou racistes dans les représen­ta­tions médi­a­tiques.

Jonathan Bouchet-Petersen

PORTRAIT — L’entourage pro­fes­sion­nel et famil­ial de Jonathan Bouchet-Petersen est mar­qué par ses liens avec le Par­ti social­iste et ses dirigeants : les réseaux strauss-kah­niens ou de Ségolène Roy­al, la Fon­da­tion Jean Jau­rès, l’agence de com­mu­ni­ca­tion Havas World­wide de Stéphane Fouks, la Netscouade, Medi­a­part…

Pascale Clark

PORTRAIT — Pas­cale Clark est jour­nal­iste sur France Inter où elle se fait par­ti­c­ulière­ment remar­quer pour sa morgue, son mépris et son par­ti pris face aux per­son­nal­ités poli­tiques de droite.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision