Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Le Monde et le brand advertising, soyez heureux !

12 septembre 2018

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Le Monde et le brand advertising, soyez heureux !

Le Monde et le brand advertising, soyez heureux !

Vous ignorez la signification de « brand advertising » : ne cherchez plus, c’est notre bonne vieille publicité rédactionnelle. La recette est simple, vous définissez un thème : la pluie par exemple. Vous faites un semblant d’article qui sera « illustré » par des parapluies, des imperméables, des chapeaux etc. Bien entendu les fabricants de ces objets paieront pour voir leur produits présents dans l’article, mais sans l’odieuse mention publicité. Illustration plaisante dans Le Monde daté des 9/10 septembre 2018 sur le phénomène des Box, ces abonnements auxquels vous souscrivez pour recevoir chaque mois une « boîte surprise » sur un thème donné. Le thème du quotidien du soir est « bien être et épanouissement personnel », florilège.

Des prix pour CSP+

Si vous voulez un « courant posi­tif » via hyp­nose, sophrolo­gie, réflex­olo­gie il vous en coûtera (sans abon­nement) de 49 à 179€, de quoi entretenir du posi­tif chez le vendeur. Pour « les clés de la félic­ité » vous paierez 29.90€ à l’unité (sans abon­nement) ce qui n’est pas si cher pour l’accès au bon­heur. Pour vivre selon les enseigne­ments du dalaï-lama comptez quand même à par­tir de 34.90€ par mois. C’est un peu trop ? alors rabat­tez vous sur l’abonnement men­su­el pour « l’art de vivre à la danoise » pour un mod­este 24.90€ par mois.

Le ridicule ne tue plus…

Mais il peut bless­er grave­ment. Les objets style dalaï-lama « déti­en­nent un sens spir­ituel, avec l’objectif de faire voy­ager l’abonné (sic), mais égale­ment de l’accompagner vers le bien-être et la paix intérieure ». Pour cela vous recevrez un bol chan­tant, un galet de sélénite pour « puri­fi­er l’intérieur de son cocon » (resic) , ou un car­il­lon feng­shui.

Si vous vous sen­tez plus danois que boud­dhiste , vous pou­vez « réen­chanter votre quo­ti­di­en », qui en a bien besoin, avec une brume pour le lit, un masque pour le vis­age et les astuces de la gen­tille Clem around the cor­ner qui vous con­seille pour amé­nag­er votre cocon (déjà puri­fié, voir supra, mais il vous faut alors deux souscrip­tions).

Vous êtes plus sen­si­ble au « dif­fuseur de posi­tif » d’une psy­cho­logue diplômée ? En ce cas « saupoudrez votre vie de bon­heur » avec un « sésame à la quié­tude » qui vous ini­tiera à l’étiomédecine ou aux mas­sages ayurvédiques. En une phrase, un cof­fret cadeau qui vous veut pro­fondé­ment du bien.

Enfin il faut bien « sor­tir de la per­ni­cieuse spi­rale du mal-être, se défaire du stress, de prob­lèmes ponctuels ou récur­rents ». Votre Hap­py Guide ren­ferme un sabli­er « un allié pour s’initier à l’art de la pause ». Et surtout un accès au groupe Face­book privé Happy’N Share pour partager réus­sites et états d’âme.

Ce char­mant exem­ple de brand adver­tis­ing est signé par une jour­nal­iste. Soyons char­i­ta­bles, taisons son nom, ne trou­blons pas son bon­heur déli­cate­ment acquis à tra­vers ces chères Box.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Camille Vigogne Le Coat

PORTRAIT — C’est la petite jour­nal­iste libérale lib­er­taire qui monte. Dis­sim­u­lant der­rière un joli minois une volon­té de nuire à toutes les per­son­nal­ités de la droite non alignée, Camille Vigogne Le Coat se rêve en nou­velle Ari­ane Chemin sa con­sœur du Monde.

Laurent Joffrin

PORTRAIT — Lau­rent Jof­frin, de son vrai nom Lau­rent (André Marie Paul) Mouchard est né en juin 1952 à Vin­cennes. Sa car­rière se car­ac­térise par des allers et retours inces­sant entre Libéra­tion et Le Nou­v­el Obser­va­teur.

Nicolas Beytout

PORTRAIT — Groupe de Bilder­berg, Le Siè­cle, Medef, Com­mis­sion Tri­latérale, ami intime de Nico­las Sarkozy, petit-fils de l’ancienne pro­prié­taire des Échos, Nico­las Beytout est LE porte-voix de la pen­sée unique mon­di­al­iste dans les médias.

Sonia Devillers

PORTRAIT — Née le 31 jan­vi­er 1975, Sonia Dev­illers est la fille de l’architecte Chris­t­ian Dev­illers. Jour­nal­iste sur France Inter, anci­enne du Figaro, elle s’occupe de cul­ture et des médias sur le ser­vice pub­lic et est en même temps la voix de la bobosphère, tou­jours prête à pour­fendre les « fachos » de Valeurs Actuelles et à offrir un refuge com­plaisant à Aude Lancelin, patronne d’un Média en pleine tour­mente.

Laurent Ruquier

PORTRAIT — Lau­rent Ruquier est né le 24 févri­er 1963 au Havre (Seine-Mar­itime). Tour à tour ani­ma­teur, présen­ta­teur, humoriste, pro­duc­teur et directeur de théâtre, Lau­rent Ruquier est omniprésent dans le Paysage audio­vi­suel français (PAF).