Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Dans la peau de Mark Zuckerberg

20 novembre 2019

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Dans la peau de Mark Zuckerberg

Dans la peau de Mark Zuckerberg

Nous avions rendu compte en son temps de l’excellent livre de Daniel Ichbiah consacré à Mark Zuckerberg, publié en 2018 aux éditions La Martinière. Une nouvelle biographie en français vient de paraître sous la signature de Julien Le Bot.

Une matrice idéologique

Zucker­berg a été surnom­mé par cer­tains « Sucker­berg », mau­vais jeu de mots dérivé de « it sucks » que l’on pour­rait traduire par ça craint. N’ayant pas peur de se promen­er avec un badge « I am the CEO, bitch » (je suis le patron, salope) au début de sa car­rière, s’imposant par­fois avec ruse ou bru­tal­ité suiv­ant les rap­ports de forces, élim­i­nant au fur et à mesure ceux qui l’avaient aidé au début, l’ami Mark n’est pas un ange.

Mais il y a une matrice idéologique der­rière le vis­age lisse et l’apparence débon­naire du gourou éduqué à Har­vard, ce que l’auteur appelle « la diag­o­nale du flou ». Le flou entre la bonne volon­té affichée – Face­book veut le « bien de la com­mu­nauté », com­mu­nauté enten­due en tant que monde entier — et un appétit de pou­voir dévo­rant. Mais note l’auteur, « son monde c’est Face­book ». S’opposer à Face­book, c’est s’opposer à la com­mu­nauté mon­di­ale, c’est faire le mal, c’est se situer dans le camp du dia­ble. Zucker­berg, dal­tonien ne voit que cer­taines couleurs, ce qui lui per­met d’ignorer les nuances.

Connecter le monde (pour le dominer ?)

Le Bot souligne la soif infinie de « faire le bien en con­nec­tant le monde entier ». Car plus vous êtes con­nec­té, plus vous êtes heureux, plus vous vivez dans un monde ouvert. Bizarrement les exec­u­tive man­agers de la Sil­i­con Val­ley met­tent leur progéni­ture à l’abri des écrans dans des écoles payées à prix d’or. Doit-on com­pren­dre qu’ils veu­lent le mal­heur de leurs enfants ? Ou a con­trario qu’ils ont saisi que la con­nex­ion à haute dose agis­sait comme une drogue fab­ri­quant le con­formisme et la soumis­sion au con­sen­te­ment ?

La con­nex­ion uni­verselle tel est le rêve de Mark Zucker­berg avec un con­seil mon­di­al (« over­sight board ») dont nous vous par­lions en juil­let 2019. Un con­seil qui portera un « juge­ment final sur ce que devrait être un dis­cours accept­able dans une com­mu­nauté qui reflète les normes sociales et les valeurs des gens dans le monde entier ». Avec un béné­fice trimestriel entre 5 et 6 mil­liards de dol­lars, notre ami Mark a les moyens de sa poli­tique. Le monde de la trans­parence absolue c’est celui de la col­lecte uni­verselle de don­nées privées, le monde de la Panop­tique de Ben­tham devenu dig­i­tal­isé. Julien Le Bot définit ce monde en un mot : « une calamité ».

Julien Le Bot, Dans la tête de Mark Zucker­berg, Solin/Actes Sud, 2019, 384p, 16€.

Voir égale­ment notre arti­cle sur le livre de Michel Desmur­get, La fab­rique du crétin dig­i­tal, paru en 2019.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Sonia Devillers

PORTRAIT — Née le 31 jan­vi­er 1975, Sonia Dev­illers est la fille de l’architecte Chris­t­ian Dev­illers. Jour­nal­iste sur France Inter, anci­enne du Figaro, elle s’occupe de cul­ture et des médias sur le ser­vice pub­lic et est en même temps la voix de la bobosphère, tou­jours prête à pour­fendre les « fachos » de Valeurs Actuelles et à offrir un refuge com­plaisant à Aude Lancelin, patronne d’un Média en pleine tour­mente.

Laurent Ruquier

PORTRAIT — Lau­rent Ruquier est né le 24 févri­er 1963 au Havre (Seine-Mar­itime). Tour à tour ani­ma­teur, présen­ta­teur, humoriste, pro­duc­teur et directeur de théâtre, Lau­rent Ruquier est omniprésent dans le Paysage audio­vi­suel français (PAF).

Michel Denisot

PORTRAIT — Michel Denisot est né en avril 1945 à Buzançais en Indre, il est jour­nal­iste, pro­duc­teur et ani­ma­teur de télévi­sion, il a égale­ment été prési­dent de deux clubs de foot­ball français.

Laetitia Avia

PORTRAIT — Laeti­tia Avia : « Kara­ba la sor­cière, pourquoi es-tu si méchante ? » Née en 1985 à Livry-Gar­gan de par­ents togo­lais, Laëti­tia Avia a con­nu le par­cours qui fait l’orgueil d’une République s’efforçant pénible­ment de main­tenir un sem­blant d’apparences méri­to­cra­tiques.

Patrick Drahi

PORTRAIT — À la tête d’un empire économique colos­sal, Patrick Drahi a com­mencé à s’intéresser aux médias à par­tir des années 2000, rachetant Libéra­tion, L’Express, L’Expansion, Stu­dio Ciné Live, Lire, Mieux vivre votre argent, Clas­si­ca, etc., avant de lorgn­er vers le groupe Nex­tRa­dioTV.