Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Jimmy Savile : le prédateur sexuel sévissait dans les hôpitaux…
Publié le 

4 juillet 2014

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Jimmy Savile : le prédateur sexuel sévissait dans les hôpitaux…

Jimmy Savile : le prédateur sexuel sévissait dans les hôpitaux…

« Le pire prédateur sexuel de l’histoire du pays. » C’est ainsi que la police londonienne a décrit l’ex-présentateur vedette de la BBC, Jimmy Savile, suite à une enquête rendue publique jeudi 26 juin.

Com­mandée par le min­istère de la San­té, cette enquête révèle les pra­tiques mon­strueuses de Sav­ile, décédé un an avant qu’une autre enquête jour­nal­is­tique n’ex­pose au grand jour la face cachée du per­son­nage. Et le tableau n’est pas beau à voir.

Prési­dent d’une asso­ci­a­tion car­i­ta­tive qui a levé près de 4 mil­lions d’eu­ros pour l’hôpi­tal de Leeds, Jim­my Sav­ile jouis­sait par ce biais d’une sorte de droit d’aller et venir au sein de l’étab­lisse­ment. L’oc­ca­sion pour lui de se livr­er à toutes sortes d’a­gres­sions sex­uelles, attouche­ments et har­cèle­ments sur le per­son­nel médi­cal, les vis­i­teurs et les patients d’un âge allant… de 5 à 75 ans. L’en­quête révèle égale­ment que Sav­ile avait l’habi­tude de regarder « les patientes se désha­biller » et de « faire des com­men­taires déplacés ».

Pire, l’ex-ani­ma­teur de la BBC dis­po­sait, en tant que bran­car­dier bénév­ole, d’un accès libre à la morgue de l’hôpi­tal… Pous­sant l’ig­no­ble au-delà des lim­ites, ce dernier se serait van­té d’avoir « eu des rela­tions sex­uelles avec des morts et de s’être fab­riqué des bijoux avec les yeux de verre de cadavres », selon Sue Proc­tor, en charge de l’en­quête au sein de l’hôpi­tal.

En tout, Jim­my Sav­ile a sévi sur 33 patients, dont 19 enfants, agis­sant aus­si bien « dans les couloirs, les bureaux ou les salles de gardes ». « Neuf vic­times ont alerté un mem­bre de l’équipe médi­cale, mais aucune de ces accu­sa­tions n’ont été rap­portées aux autorités supérieures », souligne le rap­port, qui n’ap­porte pas plus d’ex­pli­ca­tions.

« Nar­cis­sique » et « arro­gant », Sav­ile a même éten­du son ter­ri­toire de chas­se à l’hôpi­tal psy­chi­a­trique de Broad­moor. « Les rela­tions sex­uelles entre les patients et le per­son­nel médi­cal étaient une pra­tique con­nue, ce qui a pu décourager les vic­times de Sav­ile de porter plainte », a rap­porté Bill Kirkup, en charge de l’en­quête pour l’hôpi­tal psy­chi­a­trique.

Désor­mais, la ques­tion qui se pose est : com­ment cela a‑t-il pu arriv­er durant tant d’an­nées (de 1962 à 2009 !), dans le silence total et l’ig­no­rance du grand pub­lic ? « Au moment des faits, per­son­ne ne s’est demandé pourquoi il se trou­vait tou­jours dans l’hôpi­tal », a souligné Sue Proc­tor. De son côté, le min­istre de la San­té, Jere­my Hunt a présen­té jeu­di devant le Par­lement les excus­es du gou­verne­ment aux vic­times, recon­nais­sant « qu’à l’époque on ne les avait pas crues ».

Une étrange expli­ca­tion, qui pour­rait con­duire à penser que Jim­my Sav­ile, jouis­sant de sa grande notoriété out­re Manche, a pu être cou­vert par les autorités où encore par les étab­lisse­ments qu’il finançait dans des buts mor­bides… L’en­quête en dira peut-être plus sur le sujet.

Crédit pho­to : DR

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

Éric Naulleau

PORTRAIT — Éric Naul­leau, la gauche qui agace la gauche. « Moi, je suis con­sid­éré par la gauche comme un enne­mi. Elle me com­bat. C’est ain­si. Mais Naul­leau, lui, est con­sid­éré comme un traître ! Et c’est bien pire… » Éric Zem­mour, Valeurs Actuelles, 2012.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision