Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Islamisation de Saint-Denis : circulez, y a rien à voir !
Publié le 

15 juin 2016

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Islamisation de Saint-Denis : circulez, y a rien à voir !

Islamisation de Saint-Denis : circulez, y a rien à voir !

Fin mai, le Figaro Magazine publiait une enquête à Saint-Denis, berceau de l’Histoire de France avec sa nécropole royale qui se transforme en « Molenbeek-sur-Seine ».

Pour enquêter sur l’is­lami­sa­tion pro­gres­sive de la ville, la jour­nal­iste Nad­jet Cheriqui était par­tie à la ren­con­tre des habi­tants pour tir­er le por­trait de cer­tains quartiers où « com­mu­nau­tarisme et islamisme creusent leurs sil­lons ».

Évidem­ment, ce con­stat, pour­tant pal­pa­ble, n’a pas plu à tout le monde. Quelques semaines plus tard, sur le site d’Acrimed, deux femmes sont allées « con­tre-enquêter » à Saint-Denis : Sihame Ass­bague, mil­i­tante anti-raciste, et Widad Ket­fi, présen­tée comme une « jour­nal­iste indépen­dante » mais qui est en fait une autre mil­i­tante qui pige au Bondy Blog et s’in­téresse à l’« islam » et au « maquil­lage » d’après son pro­fil Twit­ter.

Pour démon­ter l’ar­gu­men­taire du Figaro, ces dernières ont ren­con­tré des témoins cités par le mag­a­zine qui, pour cer­tains, ont renié leur témoignage. « Ce que Le Figaro a présen­té comme une enquête de trois mois, puis d’un mois et demi, n’est en fait qu’une suc­ces­sion de biais réduc­teurs et de témoignages peu fiables », peut-on lire.

Entre autres détails, on peut notam­ment appren­dre que le maire com­mu­niste de la ville n’as­sume plus les pro­pos qu’il a tenu quelques jours plus tôt. « En tant que maire, je n’ai aucun moyen d’intervenir. C’est un vrai prob­lème. Sur mon ter­ri­toire, je ne sais com­bi­en de per­son­nes, ni même si des agents de la Ville, sont con­cernées par les fich­es S », avait-il déclaré. Aujour­d’hui, celui-ci assure n’avoir jamais pronon­cé ces paroles. « Nous sommes d’autant plus éton­nés par cette cita­tion que ce n’est même pas un sujet évo­qué en interne. Nous n’avons, à aucun moment, eu une quel­conque sus­pi­cion sur des agents munic­i­paux, nous n’avons jamais reçu aucune remon­tée, aucun échange sur cette ques­tion-là », a‑t-il expliqué. Juré, craché.

Out­re ces broutilles qui ne changent rien à un con­stat que per­son­ne, ou presque, ne peut nier, le plus intéres­sant dans cette « con­tre-enquête » reste le traite­ment de la ques­tion du marché halal.

Dans le Fig Mag, un prêtre de Saint-Denis avait affir­mé qu’il lui était devenu dif­fi­cile de trou­ver de la viande non-halal. « Aujour­d’hui à Saint-Denis, je ne peux plus, hélas, me fournir en viande non halal que chez Car­refour ou les jours de marché », avait-il expliqué. Faux ! rétorquent les deux mil­i­tantes. En effet, « en se ren­seignant, auprès des Dionysiens ou de Google », on trou­ve une char­cu­terie non-halal près de la Mosquée et « au moins deux autres boucheries ven­dant de la “viande non halal“, un peu plus loin dans la ville ». Trois boucheries non-halal pour une ville de plus de 100 000 habi­tants, voilà de quoi ras­sur­er son monde.

Mais pour elles, « ce qui se “cache“ der­rière le marché du halal, ce n’est pas la main invis­i­ble du “grand rem­place­ment islamique“ mais celle de… l’offre et de la demande mue par des dynamiques de peu­ple­ment s’expliquant, elles-mêmes, par des fac­teurs his­toriques, soci­aux et poli­tiques ». En somme, ce qui se cache der­rière le mono­pole du halal n’est pas le grand rem­place­ment mais… le grand rem­place­ment. Défini­tive­ment, il n’y a aucun prob­lème de com­mu­nau­tarisme à Saint-Denis. Nous voilà con­va­in­cus !

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

Éric Naulleau

PORTRAIT — Éric Naul­leau, la gauche qui agace la gauche. « Moi, je suis con­sid­éré par la gauche comme un enne­mi. Elle me com­bat. C’est ain­si. Mais Naul­leau, lui, est con­sid­éré comme un traître ! Et c’est bien pire… » Éric Zem­mour, Valeurs Actuelles, 2012.

Nicolas Truong

PORTRAIT — Né en 1967, Nico­las Truong dirige les pages « Idées-Débats » du Monde. Il ne fait guère preuve d’honnêteté idéologique, ni ne fait mys­tère de ses pen­chants intel­lectuels pous­sant très loin à gauche le bou­chon de ses idées.

Pascal Praud

PORTRAIT — Loin d’être l’homologue français de Tuck­er Carl­son ou de Sean Han­ni­ty comme le fan­tasme la presse de gauche, Pas­cal Praud prof­ite d’un cli­mat poli­tique trou­blé et d’une cen­sure gran­dis­sante pour endoss­er le rôle des “porte-parole des Mar­cel au bistrot” et faire grimper les audi­ences.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision