Accueil | Actualités | Médias | Ipsos, la confiance dans les médias au plus bas à 23%
Pub­lié le 20 septembre 2019 | Éti­quettes : , ,

Ipsos, la confiance dans les médias au plus bas à 23%

L’institut Ipsos a réalisé, en partenariat avec l’Institut Montaigne (réputé macronien) et la Fondation Jean Jaurès (réputée proche du PS), début septembre 2019 un sondage national sur la confiance des français dans leurs institutions au sens très large du terme : police, gouvernement, entreprises, partis politiques, éducation etc. Mais aussi sur leurs attitudes vis-à-vis de l’avenir et des grands problèmes du moment : immigration, violences, environnement.

Il s’en dégage une impression de pessimisme et de fracturations. Très significatif, la confiance dans les médias enregistre un point bas historique.

Pire que début 2019

L’enquête annuelle Kantar La Croix de début 2019, que nous avons analysée en son temps ici, marquait déjà un point bas. Eh bien, il va bientôt devoir creuser ! À la question avez-vous confiance dans les médias ? Ils étaient 30% à répondre oui en 2018 et seulement 23% un an plus tard.

Une minorité (voire une majorité, rêvons un peu) de journalistes sincères s’interrogera t’elle sur ce manque de confiance ? En analysera-t-elle les causes : manque de pluralisme idéologique, fuite du réel, fin du journalisme d’information transformé en entreprise de rééducation des consciences etc.

L’enquête complète est disponible sur la page abonnés du quotidien Le Monde, un habitué du travestissement de la réalité comme nous l’analysions à travers un article des Décodeurs sur le pacte de Marrakech.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This